Crimes sans châtiment : le bombardement de Bouaké, l'un des plus grands scandales de la Ve République - Jean Balan

Crimes sans châtiment : le bombardement de Bouaké, l'un des plus grands scandales de la Ve République

Jean Balan

Max Milo | mars 2021
20,80 €
-5% pour les titulaires de la carte avec le retrait en librairie
LIBRAIRIES PARTICIPANTES
Paris VIᵉ, Paris VIIIᵉ, Paris XVIIᵉ, Paris Vᵉ
Versailles, Pontoise, Lyon 2ᵉ, Lyon 6ᵉ...
Voir les disponibilités en librairie
21,90 €
Disponibilité en ligne
à commander
Expédié sous 8 j

Ce que dit l'éditeur

Crimes sans châtiment - Affaire Bouaké

Un des plus grands scandales de la Ve république

Pourquoi neuf militaires français sont-ils morts et trente- neuf ont-ils été blessés le 6 novembre 2004, à Bouaké, en Côte d'Ivoire ? Quinze ans après les faits, ces crimes n'ont toujours pas trouvé de coupable. Un procès est prévu aux Assises de Paris en mars 2020 pour juger les deux pilotes biélorusses suspects. Soulèvera-t-il la chape de plomb qui recouvre certainement l'un des plus grands scandales de la Ve République et met en cause trois ministres français : Michèle Alliot-Marie (ministre de la Défense), Dominique de Villepin (ministre de l'Intérieur) et Michel Barnier (ministre des affaires étrangères), à l'époque des faits, sous la présidence de Jacques Chirac ?

Me Jean Balan est le principal avocat chargé de défendre les familles des soldats français tués et blessés. Il raconte ici, pour la première fois, son combat visant à lever le voile sur cette tragédie. Pendant quinze ans, avec le soutien de magistrats intègres, armé de son incroyable ténacité, il va aller de surprise en surprise, de bataille en bataille, afin de poursuivre un objectif : démonter, pièce par pièce, un mensonge impliquant les plus hautes autorités du pays au nom d'intérêts peu avouables. Chaque fait, chaque mot rapporté est étayé par des documents indiscutables. C'est le scandale d'État le plus secret et le plus sanglant de la Ve République.

Résumé

Début 2020, s'ouvre à Paris le procès des deux pilotes qui ont bombardé le camp militaire français de Bouaké le 6 novembre 2004, faisant neuf morts et 34 blessés. Me Jean Balan, le principal avocat des familles de soldats français, lève le voile sur un scandale qui implique trois ministres. ©Electre 2024

Caractéristiques

Auteur(s)
Jean Balan (Auteur)
Éditeur(s)
Date de parution
9 mars 2021
Rayon
Histoire militaire
Contributeur(s)
Renaud de Malaussène (Préfacier)
EAN
9782315009428
Nombre de pages
342 pages
Reliure
Broché
Dimensions
24.0 cm x 17.0 cm x 3.2 cm
Poids
569 g

Du même auteur : Jean Balan