Le chemin de la Cour : les dirigeants israéliens devant la Cour pénale internationale - Christophe Oberlin

Le chemin de la Cour : les dirigeants israéliens devant la Cour pénale internationale

Christophe Oberlin

Editions Erick Bonnier | décembre 2014
14,25 €
-5% pour les titulaires de la carte avec le retrait en librairie
LIBRAIRIES PARTICIPANTES
Paris VIᵉ, Paris VIIIᵉ, Paris XVIIᵉ, Paris Vᵉ
Versailles, Pontoise, Lyon 2ᵉ, Lyon 6ᵉ...
Voir les disponibilités en librairie
15,00 €
Disponibilité en ligne
à commander
Expédié sous 8 j

Ce que dit l'éditeur

Le chemin de la cour

Les dirigeants israéliens devant la Cour Pénale Internationale

8 juillet 2014. Pour la troisième fois en six ans, Israël attaque la bande de Gaza, un territoire à peine plus grand que l'Île de Ré où s'entassent un million huit cent mille habitants. Très vite les images du massacre inondent les réseaux sociaux, tandis que les grands médias occidentaux et la plupart des responsables politiques campent sur une position « équilibrée », quand ils ne prennent pas fait et cause pour Israël. On parle encore de « possibilités de crimes de guerre » dans les instances internationales, alors que le grand public les constate pratiquement en direct, à la vue d'images terrifiantes. Plus de deux milles Palestiniens sont tués en quelques semaines, et personne ne conteste plus qu'il s'agit en grande majorité de civils.

Le 25 juillet 2014, au nom du ministre de la Justice de Palestine, Salim Al-Saqqa, et du procureur de Gaza, Ismaïl Jaber, un avocat lyonnais, maître Gilles Devers dépose une plainte contre Israël auprès de la Cour Pénale Internationale.

Débute alors une vaste polémique juridique, alors que les bombes pleuvent toujours sur Gaza.

À partir de l'entrée en fonction de la Cour Pénale Internationale en 2002, Christophe Oberlin retrace les offensives sanglantes sur la bande de Gaza dont il est, depuis 2001, un témoin privilégié. Il montre comment la Cour Pénale Internationale est demeurée, jusqu'à présent, une instance de riches pour juger les pauvres. Il dénonce ceux qui, y compris au niveau de l'Autorité Palestinienne, ont saboté les saisines de la Cour contre les dirigeants israéliens. Il démontre que ce sont bien les forces combattantes palestiniennes qui demandent l'application du droit international, comme celle du droit interne palestinien.

Après des décennies de violences et de simulacres de négociations, le conflit israélo-palestinien est-il entré dans l'ère du Droit ?

Résumé

Alors que les crimes de guerre sont donnés à voir au public en direct à la télévision, les instances internationales parlent de "possibilités de crimes de guerre". L'auteur retrace les attaques de la bande de Gaza depuis 2002 et l'immobilité de la Cour pénale internationale qui est demeurée jusqu'à présent une instance de riches pour juger des pauvres. ©Electre 2024

Caractéristiques

Auteur(s)
Date de parution
17 décembre 2014
Collection(s)
Encre d'Orient
Rayon
Droit
EAN
9782367600406
Nombre de pages
135 pages
Reliure
Broché
Dimensions
19.0 cm x 15.0 cm x 1.3 cm
Poids
170 g