La contagion des imaginaires : l'héritage camusien dans le récit d'épidémie contemporain - Aurélie Palud

La contagion des imaginaires : l'héritage camusien dans le récit d'épidémie contemporain

Aurélie Palud

23,75 €
-5% pour les titulaires de la carte avec le retrait en librairie
LIBRAIRIES PARTICIPANTES
Paris VIᵉ, Paris VIIIᵉ, Paris XVIIᵉ, Paris Vᵉ
Versailles, Pontoise, Lyon 2ᵉ, Lyon 6ᵉ...
Voir les disponibilités en librairie
25,00 €
Disponibilité en ligne
à commander
Expédié sous 8 j

Ce que dit l'éditeur

La contagion des imaginaires

Pourquoi le roman contemporain évoque-t-il des épidémies quasiment éradiquées en Occident (peste, choléra, variole, diphtérie) ? Comment lire ces récits d'épidémie ? Que révèlent-ils sur la fin du XXe siècle ?

L'ouvrage se propose de réévaluer La Peste de Camus, dont on a pu sous-estimer l'intérêt. De fait, la réinscription de ce roman dans une « bibliothèque de l'épidémie » révèle sa dimension fondatrice sur le plan éthique et esthétique : Camus aurait renouvelé les codes du récit d'épidémie.

Outre la modernité insoupçonnée de La Peste, cette étude se propose de mettre en lumière son influence sur des oeuvres des années 1980-1990. À des degrés divers, les récits d'épidémie de Gabriel García Márquez, José Saramago, André Brink, Jean-Marie Gustave Le Clézio et Stewart O'Nan entrent en résonance avec le roman de 1947. En quoi ces auteurs, par-delà leurs horizons divers, sont-ils des héritiers de Camus ? Chez Camus comme chez les romanciers contemporains, des imaginaires pluriels se côtoient, tantôt pour dialoguer, tantôt pour s'opposer : imaginaire de l'épidémie, imaginaire historique ou mythe national, subjectivité du lecteur. Traversés par l'intertextualité camusienne et par cette « contagion des imaginaires », les récits du corpus proposent des voies interprétatives multiples. Leur étude invite alors à explorer les droits du lecteur et les pouvoirs de la fiction.

Résumé

Face à la résurgence de la thématique des épidémies dans la littérature depuis les années 1980, chez des écrivains tels qu'André Brink, Jean-Marie Gustave Le Clézio ou Stewart O'Nan, l'auteure questionne la modernité et l'influence du roman d'Albert Camus La peste, paru en 1947. Elle étudie l'intertextualité camusienne et les voies interprétatives multiples présentes dans ce corpus. ©Electre 2024

Caractéristiques

Auteur(s)
Aurélie Palud (Auteur)
Date de parution
9 juillet 2020
Collection(s)
Interférences
Rayon
Littérature généralités
EAN
9782753579880
Nombre de pages
272 pages
Reliure
Broché
Dimensions
21.0 cm x 16.0 cm x 2.0 cm
Poids
388 g