Convaincre, persuader, manipuler : rhétoriques partisanes à l'épreuve de la propagande (XVe-XVIIIe siècle)

Convaincre, persuader, manipuler : rhétoriques partisanes à l'épreuve de la propagande (XVe-XVIIIe siècle)

20,90 €
-5% pour les titulaires de la carte avec le retrait en librairie
Disponibilité en librairies
22,00 €
Disponibilité en ligne
à commander
Expédié sous 8 j
 Ajouter à ma liste d'envies
Existe aussi en version numérique : pdf,epub,mobipocket,streaming

Ce que dit l'éditeur

Convaincre, persuader, manipuler

Rhétoriques partisanes à l'épreuve de la propagande (XVe-XVIIIe siècle)

Réunissant les réflexions de plusieurs spécialistes d'histoire, d'histoire de l'art et de littérature, ce livre interroge la pertinence opératoire de la notion de propagande à l'époque moderne lorsque l'opinion publique ne constitue pas encore un acteur politique avec lequel les gouvernants composent, même s'il est de plus en plus présent dans leur horizon d'adresse.

Alors qu'en Europe occidentale la diffusion des procédés d'impression bouleverse les rapports des contemporains à l'écrit, et à mesure que l'accès à l'information se généralise grâce à de nouveaux médiums (nouvelles à la main, périodiques, gravures...), les puissants réalisent que la maîtrise de leur image et la promotion de leurs actions exigent toute leur attention. En un temps où les paysages médiatiques connaissent de profondes mutations et où les logiques partisanes s'affirment comme le corollaire d'une politisation accrue des individus, il apparaît essentiel d'analyser au plus près les ressorts employés par le(s) pouvoir(s) pour susciter l'adhésion.

À travers plusieurs études de cas, ce volume propose ainsi une analyse des pratiques communicationnelles à l'oeuvre dans la sphère politique entre les XVe et XVIIIe siècles. Parce que la banalisation du terme « propagande » en sciences humaines nécessite de prendre du recul à l'égard d'un concept qui serait devenu « une clé générale de déchiffrement et d'explication » (O. Christin), cet ouvrage propose une réflexion nouvelle sur la fécondité heuristique de cette notion contemporaine.

Résumé

Dans une approche pluridisciplinaire, la pertinence opératoire de la notion de propagande à l'époque moderne, lorsque l'opinion publique ne constitue pas encore un acteur politique, est discutée. Les profondes mutations des paysages médiatiques ainsi que les nouvelles logiques partisanes qui naissent entre le XVe et le XVIIIe siècle sont notamment abordées. ©Electre 2022

Caractéristiques

Date de parution
mai 2022
Collection(s)
Histoire
Rayon
Nouveautés histoire
EAN
9782753582958
Nombre de pages
212 pages
Reliure
Broché
Dimensions
24.0 cm x 16.0 cm x 1.7 cm
Poids
364 g