Les harkis : mémoires sans issue : essai - Vincent Crapanzano

Les harkis : mémoires sans issue : essai

Vincent Crapanzano

Gallimard | septembre 2012
24,70 €
-5% pour les titulaires de la carte avec le retrait en librairie
LIBRAIRIES PARTICIPANTES
Paris VIᵉ, Paris VIIIᵉ, Paris VIIᵉ, Paris Vᵉ
Versailles, Pontoise, Lyon 2ᵉ, Lyon 6ᵉ...
Voir les disponibilités en librairie
26,00 €
Disponibilité en ligne
à commander
Expédié sous 8 j
 Ajouter à ma liste d'envies
Existe aussi en version numérique : epub pdf

Ce que dit l'éditeur

Les harkis

Mémoires sans issue

Dans cette chronique de traîtrise et d'abandon, d'ostracisme et d'exil, l'anthropologue américain Vincent Crapanzano se penche sur le sort des harkis et de leurs descendants. Sous le terme « harki », il englobe le quart de million de supplétifs algériens qui ont combattu aux côtés des Français durant la guerre d'Algérie et qui, après l'indépendance en 1962, furent pour la plupart désarmés et renvoyés dans leurs villages par leurs officiers.

Dénoncés comme traîtres par les Algériens, trahis par les Français, plus de soixante mille d'entre eux furent emprisonnés, sauvagement torturés et exécutés. Ceux qui réussirent à rejoindre la France furent cantonnés dans des camps, certains pendant près de vingt ans. Selon l'auteur, ils y sont devenus une population doublement à part : à la fois ghettoïsée et emmurée dans le silence. Et quant à leurs enfants, ils souffrent d'une double blessure : celle qu'ils ont eux-mêmes endurée et celle produite par le mutisme de leurs pères.

Plus qu'un simple retour sur le sinistre passé des harkis et leur douloureux présent, cette enquête ethnographique retrace les nombreux paradoxes d'une identité forgée par l'indignation, le ressentiment et la soif de justice. Elle nourrit en outre une puissante réflexion sur la façon dont les enfants portent la responsabilité des choix de leurs parents, dont l'identité personnelle est façonnée par les forces impersonnelles de l'histoire et dont la violence elle-même s'insinue dans chaque aspect de la vie humaine.

Résumé

Après un rappel historique du calvaire subi, après l'indépendance de l'Algérie, par les harkis abandonnés par l'armée française, l'auteur se penche sur les quelque 40.000 d'entre eux qui ont réussi à fuir le pays. Pour l'anthropologue, les harkis de France et leurs enfants témoignent d'une souffrance double : celle qu'ils ont eux-même endurée et celle produite par le silence de leurs pères. ©Electre 2022

Caractéristiques

Auteur(s)
Éditeur(s)
Date de parution
septembre 2012
Collection(s)
Bibliothèque des sciences humaines
Rayon
Guerre d'Algérie
Contributeur(s)
EAN
9782070138685
Nombre de pages
295 pages
Reliure
Broché
Dimensions
23.0 cm x 14.0 cm x 2.0 cm
Poids
354 g