Jung : une biographie - Deirdre Bair

Jung : une biographie

Deirdre Bair

Flammarion | septembre 2011
28,02 €
-5% pour les titulaires de la carte avec le retrait en librairie
LIBRAIRIES PARTICIPANTES
Paris VIᵉ, Paris VIIIᵉ, Paris VIIᵉ, Paris Vᵉ
Versailles, Pontoise, Lyon 2ᵉ, Lyon 6ᵉ...
Voir les disponibilités en librairie
29,50 €
Disponibilité en ligne
à commander
Expédié sous 8 j
 Ajouter à ma liste d'envies

Ce que dit l'éditeur

Grandes biographies

Jung

Carl Gustav Jung (1875-1961) est l'un des pères fondateurs de la psychanalyse. Et sans aucun doute le plus controversé. Pour deux raisons : sa conception du rapport à l'inconscient et ses choix politiques durant la Seconde Guerre mondiale, que ce livre éclaire d'un tout nouveau jour. Pourquoi Jung a-t-il autant dérangé Freud et les freudiens ? Jung était-il antisémite ? A-t-il collaboré avec les nazis ?

En 1900, Jung est un jeune psychiatre prometteur, qui travaille dans le prestigieux hôpital du Burghölzli (Zurich) avec le professeur Eugen Bleuler. Ensemble, ils remettent en question le traitement carcéral de la folie pour prendre en compte la psychologie des patients. Jung explore les phénomènes paranormaux, la schizophrénie, et développe les tests sur les associations de mots. C'est l'époque ou' Freud publie L'Interprétation des rêves, et Jung promeut la théorie freudienne alors largement décriée. Devenu analyste, il est placé à la tête du mouvement psychanalytique par Freud lui-même, qui voit en lui son héritier. Mais il y aura rupture, en 1912.

Entre-temps, il a pris une jeune maîtresse, Toni Wolff, qu'il traite comme une seconde épouse en instaurant publiquement une relation triangulaire. La réputation de Jung se trouble. Il voyage beaucoup, étudie avec acharnement : philosophie, mythologie, gnose, alchimie. Puis, en 1933, il y a ce choix fatal : son engagement à la tête de la Société médicale internationale de psychothérapie, alors prise en main par une majorité de psychiatres allemands ralliés au nazisme. Il démissionne en 1939, mais sa réputation est définitivement salie. Pourtant, les services secrets américains le recrutent comme agent spécial...

Quand il meurt, en 1961, Jung est l'auteur d'une oeuvre monumentale, traduite dans plusieurs langues. Il a élaboré les concepts d'individuation, de Soi, d'archétype, d'inconscient collectif, d'anima, d'animus... Il est célèbre dans le monde entier, avec autant de détracteurs que de partisans.

Deirdre Bair s'appuie sur des documents inédits, notamment les archives de la famille Jung récemment ouvertes, pour instruire enfin le « dossier Jung » - un dossier sensible et passionnant. Et elle nous offre une fresque inattendue des débuts de la psychanalyse.

Résumé

Biographie de Carl Gustav Jung (1875-1961), le fondateur de la psychologie analytique, mais aussi l'un des psychanalystes les plus méconnus et le théoricien le plus controversé de sa discipline. D'abord proche de Freud, il y eu des dissensions entre eux avant la rupture en 1912. Après plusieurs voyages dans le monde, sa réputation est entachée en raison de son attitude ambiguë envers le nazisme. ©Electre 2022

Caractéristiques

Auteur(s)
Deirdre Bair (Auteur)
Éditeur(s)
Date de parution
septembre 2011
Collection(s)
Grandes biographies
Rayon
Gustav Jung
Contributeur(s)
EAN
9782081264397
Nombre de pages
1312 pages
Reliure
Broché
Dimensions
24.0 cm x 16.0 cm x 3.1 cm
Poids
1046 g

Du même auteur : Deirdre Bair

1
Jung : une biographie - Deirdre Bair
À commander