Maximilien Kolbe : prêtre, journaliste et martyr (1894-1941) - Philippe Maxence

Maximilien Kolbe : prêtre, journaliste et martyr (1894-1941)

coup de coeur librairie la procure Le coup de cœur de nos libraires

Philippe Maxence

Perrin | mai 2011
21,38 €
-5% pour les titulaires de la carte avec le retrait en librairie
LIBRAIRIES PARTICIPANTES
Paris VIᵉ, Paris VIIIᵉ, Paris VIIᵉ, Paris Vᵉ
Versailles, Pontoise, Lyon 2ᵉ, Lyon 6ᵉ...
Voir les disponibilités en librairie
22,50 €
Disponibilité en ligne
En stock
Expédié sous 48 h
 Ajouter à ma liste d'envies
Existe aussi en version numérique : epub

Ce qu'on en pense

Dans cette biographie richement documentée, Philippe Maxence rend un vibrant hommage à ce prêtre franciscain polonais, « chevalier » de l'Immaculée Conception, qui fut canonisé comme martyr par Jean-Paul II. Le pari n'était pas simple : comment ne pas réduire la vie du saint à sa fin héroïque- il prit la place à Auschwitz d'un père de famille condamné à mort ? Ou au fait qui a marqué son enfance, une apparition de la Sainte Vierge ? Avec ce livre, on peut découvrir que Maximilien Kolbe fut un infatigable esprit apostolique, en dépit d'une tuberculose qui a bien failli le terrasser. Homme d'entreprise, il dirigea un couvent franciscain, créa en 1922 le journal Le Chevalier de l'Immaculée et en 1927 une entreprise de presse « Niepokalanow », chargée de porter sa parole mariale, et fut enfin envoyé missionnaire au Japon où il diffusa son journal dans la langue du pays ! Un travail précis et rigoureux sur une des plus belles figures du catholicisme du XXe siècle !

Ce que dit l'éditeur

Né en Pologne à la fin du XIXe siècle, Raymond Kolbe, futur père Maximilien-Marie, est marqué à jamais par une apparition de la Vierge durant son enfance. Devenu prêtre franciscain, il fonde une chevalerie spirituelle prônant le don total de soi à Marie, puis un journal destiné à en diffuser l'esprit. En 1927, il bâtit un couvent près de Varsovie, où vivront près de huit cents religieux, et qui abritera une maison d'édition et une station de radio, toutes deux vouées à promouvoir la vénération de la Vierge. En 1939, le couvent cache des réfugiés polonais et des juifs. Le 17 février 1941, le père Kolbe est arrêté par la Gestapo et transféré à Auschwitz où il se sacrifie en se portant volontaire pour remplacer un homme condamné par les nazis à mourir de faim.

Cette fin tragique et héroïque avait jusqu'ici masqué la trajectoire hors du commun de ce patron de presse avant l'heure, qui n'hésita pas à aller jusqu'au Japon pour convertir les âmes. Dans cette biographie richement documentée, Philippe Maxence rend un vibrant hommage à ce prêtre qui fut canonisé comme martyr par Jean-Paul II.

Résumé

Biographie du père Maximilien-Marie Kolbe qui retrace l'itinéraire de ce prêtre polonais canonisé comme martyr par Jean-Paul II en 1982. Cette approche met en valeur l'homme lui-même, le religieux et le patron de presse. Elle retrace son itinéraire : son engagement religieux, la fondation de la "Milice de l'Immaculée", son action en faveur des réfugiés polonais et des Juifs, son arrestation. ©Electre 2022

Caractéristiques

Auteur(s)
Éditeur(s)
Date de parution
mai 2011
Collection(s)
Biographies
Rayon
Saints de M à  O
EAN
9782262028688
Nombre de pages
320 pages
Reliure
Broché
Dimensions
21.0 cm x 14.0 cm x 2.2 cm
Poids
402 g