Louis-Philippe : le dernier roi des Français

Louis-Philippe : le dernier roi des Français

Arnaud Teyssier

Perrin | septembre 2010
23,50 €
Disponibilité en ligne
Indisponible chez l’éditeur
22,32 €
-5% pour les titulaires de la carte avec le retrait en librairie
Disponibilité en librairies
 Ajouter à ma liste d'envies

Résumé

La monarchie de Juillet n'a pas bonne presse : née d'une révolution, elle a fini dans une autre révolution sans avoir trouvé sa légitimité. Son nom même est synonyme de défaite.

En dépit d'un règne libéral, pacifique et prospère de dix-huit ans, Louis-Philippe est resté le «roi bourgeois», marqué à jamais du trait assassin de Daumier qui le figurait par une poire. Ne parle-t-on pas parfois, pour le dénigrer, d'un style «louis-philippard» ?

Arnaud Teyssier réhabilite ce prince d'une rare lucidité, qui a cherché, à travers l'exercice du pouvoir, à ressaisir la maîtrise d'une histoire nationale vertigineuse. Après les coûteuses expériences de la Révolution et de l'Empire, puis l'échec de la Restauration, il fallait réparer la France et cicatriser les blessures du passé. Louis-Philippe s'est donc efforcé de bâtir une nouvelle monarchie adaptée à une société transformée, jetant les bases de la politique moderne. Comme il arrive souvent, il a été victime en 1848 de l'élan qu'il était lui-même parvenu à donner. «Cet homme rare», a écrit Victor Hugo, «a su faire du pouvoir malgré l'inquiétude de la France, et de la puissance malgré la jalousie de l'Europe».

Caractéristiques

Auteur(s)
Arnaud Teyssier (Auteur)
Éditeur(s)
Date de parution
septembre 2010
Collection(s)
Biographies
Rayon
XIXe siècle : généralités
EAN
9782262032715
Nombre de pages
450 pages
Reliure
Broché
Dimensions
25.0 cm x 16.0 cm x 3.3 cm
Poids
580 g