La lutte : Cuba après l'effondrement de l'URSS

La lutte : Cuba après l'effondrement de l'URSS

Vincent Bloch

Vendémiaire | mars 2018
25,00 €
Disponibilité en ligne
à commander
Expédié sous 8 j
23,75 €
-5% pour les titulaires de la carte avec le retrait en librairie
Disponibilité en librairies
 Ajouter à ma liste d'envies

Résumé

La disparition de l'Union Soviétique a privé Cuba de la référence aux pays frères, et plongé son économie dans une crise de grande ampleur. Les dirigeants ont dû introduire une série d'aménagements en matière de politiques économique, culturelle et migratoire. L'idée communiste est devenue un horizon insaisissable.

Les citoyens restent soumis cependant à l'arbitraire des lois et à leur application aléatoire. Ils renouvellent les signes de leur conformité révolutionnaire aussi bien pour éviter les sanctions que pour grignoter des marges d action. L'affaiblissement de la dimension symbolique du régime ne s'est donc pas accompagné d'un effondrement du système de normes qui le faisait fonctionner. Dans le langage quotidien, lutter exprime des façons de faire face, tandis que, pour les dirigeants, la lutte est devenue, à défaut d'objectifs clairs, la forme résiduelle du processus révolutionnaire.

S'appuyant sur de longues enquêtes de terrain réalisées à La Havane, prolongées ensuite à Miami et New York, Vincent Bloch décrit en détail les transactions auxquelles se livrent familles, cercles de voisinages et réseaux de proximité. Il montre que la lutte est une forme de vie qui consiste à n'agir qu'à la marge du possible, et que dans un tel contexte l'option individuelle la plus souhaitée est l'émigration.

Caractéristiques

Auteur(s)
Vincent Bloch (Auteur)
Éditeur(s)
Date de parution
mars 2018
Collection(s)
Chroniques
Rayon
Cuba
EAN
9782363582980
Nombre de pages
471 pages
Reliure
Broché
Dimensions
20.0 cm x 15.0 cm x 2.5 cm
Poids
406 g