Critique du nationalisme : plaidoyer pour l'enracinement et l'identité

Critique du nationalisme : plaidoyer pour l'enracinement et l'identité

Arnaud Guyot-Jeannin

Via romana | octobre 2021
11,00 €
Disponibilité en ligne
En stock
Expédié sous 48 h
10,45 €
-5% pour les titulaires de la carte avec le retrait en librairie
Disponibilité en librairies
 Ajouter à ma liste d'envies

Résumé

Le nationalisme est une idéologie moderne. À l'échelle de l'histoire, il représente un phénomène récent qui trouve son paroxysme dans l'exaltation nationale au moment de la Révolution française.

Bien qu'amorcé par la monarchie capétienne, le processus de centralisation s'est effectué au détriment de l'identité des peuples de France.

Historiquement, le nationalisme est d'abord une idéologie de gauche qui s'est progressivement déplacée vers la droite. Mais elle a été le plus souvent réactive, si bien qu'aujourd'hui la gauche et la droite s'en réclament. La patrie traditionnelle (la terre des pères) qu'il ne faut pas confondre avec la patrie moderne (jacobine et contractuelle) renvoie parfaitement aux Deux patries décrites par Jean de Viguerie. D'un côté la patrie traditionnelle et enracinée, de l'autre la patrie moderne et révolutionnaire.

Au moment où la mondialisation libérale s'étend un peu partout sur la surface du globe, le nationalisme (sous des variantes différentes) revient en force. S'il peut opérer des critiques pertinentes à l'égard de la première, ses réponses ne permettent pas de la pousser dans ses derniers retranchements et proposer une alternative à l'hypermodemité narcissique et hétérophobe qui caractérise également le nationalisme.

Caractéristiques

Auteur(s)
Éditeur(s)
Date de parution
octobre 2021
EAN
9782372711883
Nombre de pages
97 pages
Reliure
Broché
Dimensions
16.0 cm x 10.0 cm x 0.5 cm
Poids
301 g