L'héritage religieux du droit en Europe : actes du congrès européen de l'Union internationale des juristes catholiques, principauté de Monaco, 20-23 nov. 2003 - Congrès européen des juristes catholiques (1994 ; Lugano, Suisse)

L'héritage religieux du droit en Europe : actes du congrès européen de l'Union internationale des juristes catholiques, principauté de Monaco, 20-23 nov. 2003

Congrès européen des juristes catholiques (1994 ; Lugano, Suisse)

Téqui | novembre 2004
20,90 €
-5% pour les titulaires de la carte avec le retrait en librairie
Disponibilité en librairies
22,00 €
Disponibilité en ligne
à commander
Expédié sous 8 j
 Ajouter à ma liste d'envies

Ce que dit l'éditeur

Contre toute évidence historique, philosophique et sociologique, les racines chrétiennes de l'Europe ont fait l'objet, ces derniers temps, de débats et polémiques au sein des organes dirigeants de l'Union européenne ainsi que des opinions publiques de certains pays de l'Ouest du Continent.

D'aucuns se sont ingéniés à vouloir opposer le christianisme à la laïcité en vue d'assurer à celle-ci la suprématie absolue dans le projet de nouveau traité - abusivement appelé «Constitution» - de l'Europe des Vingt-Cinq.

Pourtant, tout comme l'histoire, les arts ou la littérature, le droit y est lui-même profondément marqué par l'héritage religieux tant il a été façonné dans ses concepts et son évolution par le christianisme. À maints égards il continue, aujourd'hui encore, à traiter des questions religieuses jusques et y compris dans les Constitutions nationales de la plupart des États adhérant à l'Union européenne.

Dans leur phobie du religieux, les partisans du monopole laïque n'ont pas vu que c'est précisément par la mention de l'héritage chrétien dans le traité qu'ils auraient pu trouver une meilleure garantie contre les velléités de remise en cause de cette distinction entre le temporel et le spirituel à laquelle tous les Européens sont légitimement attachés et qui puise son origine dans l'Évangile du Christ lui-même.

En s'y refusant, la nouvelle Europe politique n'a pas su relier son avenir à son passé, sa solidarité à son identité, ni sa transition à sa tradition. En reniant une part notable de son héritage, elle a rejeté une partie importante de ses héritiers.

Résumé

A l'occasion du nouveau traité constitutionnel, un débat a resurgi sur les racines chrétiennes de l'Europe. Les auteurs ont souhaité rappeler les nombreux legs du christianisme en termes de valeurs et de démocratie à l'Europe ainsi que les rapports de la religion avec le droit et les droits fondamentaux européens. ©Electre 2022

Caractéristiques

Éditeur(s)
Date de parution
novembre 2004
Rayon
Droit
EAN
9782740311585
Nombre de pages
298 pages
Reliure
Broché
Dimensions
22.0 cm x 15.0 cm x 2.5 cm
Poids
434 g