Le réalisme méthodique

Le réalisme méthodique

Etienne Gilson

Téqui | septembre 2007
18,00 €
Disponibilité en ligne
En stock
Expédié sous 48 h
17,10 €
-5% pour les titulaires de la carte avec le retrait en librairie
Disponibilité en librairies
 Ajouter à ma liste d'envies

Résumé

Le réalisme méthodique (1935) expose les fondements d'une philosophie qui se veut « réaliste », par opposition à la tradition kantienne et à toute philosophie « idéaliste ». Le débat que mène ici Étienne Gilson (1884-1978) se présente pour lui comme à front renversé. Lui-même, historien de la philosophie médiévale et connaisseur de saint Thomas, ne se dit pas encore thomiste. Il défend pourtant la cause du réalisme contre des représentants de la néo-scolastique thomiste (l'École de Louvain) qui, eux, ne dédaignent pas de frayer avec le kantisme. Gilson rappelle que la démarche critique appartient à Kant, dans la mesure où elle cherche les conditions a priori de possibilité d'une science. Le réalisme ne saurait la faire sienne sans renoncer à être lui-même, à moins de nommer « critique » non pas un préalable mais l'examen a posteriori d'une connaissance dont l'évidence est constatée. Faut-il encore appeler cela une critique ? Gilson, à l'inverse de Maritain, pense que non, et préfère l'appeler « réalisme méthodique ».

Au-delà des circonstances, c'est à la confrontation de ce qui est à connaître et de ce qui est à penser que Gilson invite son lecteur.

Le Vade-mecum du débutant réaliste, mêlant gravité et ironie, est un éblouissant feu d'artifice final, aux paragraphes ciselés. Il suffirait à lui seul à justifier l'actualité de ce livre, et se présente comme une introduction à la philosophie.

Caractéristiques

Auteur(s)
Etienne Gilson (Auteur)
Éditeur(s)
Date de parution
septembre 2007
Rayon
Pensée médiévale : études
EAN
9782740313664
Nombre de pages
121 pages
Reliure
Broché
Dimensions
20.0 cm x 14.0 cm x 1.0 cm
Poids
182 g