Martyrs politiques : Xe-XVIe siècle : du sacrifice à la récupération partisane

Martyrs politiques : Xe-XVIe siècle : du sacrifice à la récupération partisane

25,00 €
Disponibilité en ligne
à commander
Expédié sous 8 j
23,75 €
-5% pour les titulaires de la carte avec le retrait en librairie
Disponibilité en librairies
 Ajouter à ma liste d'envies

Résumé

Martyrs politiques (Xe-XVIe siècle)

Du sacrifice à la récupération partisane

Au cours du Moyen Âge, les logiques martyriales sortent du champ proprement religieux. Les autorités mais aussi les sujets et les fidèles participent de la fabrique d'icônes d'un genre nouveau : des martyrs « hors la foi », témoins d'un engagement politique et public.

Le martyr politique ne répond pas à un profil unique. On le pense dissident, engagé au service d'une cause qui l'oppose aux puissants, souffrant dans un contexte de tensions politiques avérées, mis à mort dans des conditions anormales et érigé en figure héroïque et vénérable par ses partisans au point de faire l'objet d'un culte populaire à la postérité plus ou moins importante ou d'être au coeur de récits identitaires, voire légendaires. Mais ce schéma, pour être classique, n'épuise pas la gamme des possibles.

Le martyr politique est une affaire de représentation - l'idée qu'une communauté se fait de la mort d'un des siens - et son potentiel d'identification peut être valorisé immédiatement par ses partisans. Il peut aussi faire l'objet de manipulations et servir en définitive une cause distincte du combat mené. Le martyr politique est ainsi, il ne faut pas l'oublier, l'objet d'un discours construit pour contester le pouvoir ou, au contraire, le soutenir et le légitimer. Mais ce discours ne trouve pas toujours son public et il subsiste des martyrs incomplets ou incertains.

Caractéristiques

Date de parution
février 2019
Collection(s)
Histoire
Rayon
Moyen-Âge : généralités
EAN
9782753575790
Nombre de pages
278 pages
Reliure
Broché
Dimensions
24.0 cm x 16.0 cm x 2.1 cm
Poids
456 g