La voie des fleurs : le zen dans l'art japonais des compositions florales

La voie des fleurs : le zen dans l'art japonais des compositions florales

Gusty Luise Herrigel

Dervy | mai 2011
11,16 €
Disponibilité en ligne
En stock
Expédié sous 48 h
10,60 €
-5% pour les titulaires de la carte avec le retrait en librairie
Disponibilité en librairies
 Ajouter à ma liste d'envies

Résumé

La Voie des fleurs (en japonais, ka-dô) remonte aux origines mêmes du bouddhisme. C'est seulement au XVIIIe siècle qu'est apparu, avec sa vulgarisation, le mot Ikebana, formé de deux idéogrammes : ike, du verbe ikeru, « faire vivre, maintenir en vie », et bana, de hana, « fleur ».

Depuis les temps les plus anciens, il était de tradition de présenter des offrandes de fleurs au Bouddha, ce qui dans le tch'an-zen, revêtait une importance symbolique puisqu'elles commémoraient la « présentation de la fleur » par le Bouddha Shâkyamuni à ses disciples. Une telle coutume ne pouvait recevoir que le meilleur accueil au Japon où, dans le shintô, on célébrait le culte des fleurs et de leur déesse.

L'art de la composition florale n'est pas un art au sens propre du mot mais l'expression d'une vision de la vie beaucoup plus profonde. Comme tous les arts soumis à l'influence du bouddhisme zen, il repose sur le dépassement de la dualité et l'abolition des tendances objectives du moi. L'oeuvre intérieure doit aller de pair avec l'oeuvre extérieure. Détaché de lui-même, l'artiste, qui a renoncé à mettre son soi au premier plan, peut vivre intimement sa relation avec la loi de l'Être universel en pénétrant dans la nature de la fleur où se manifeste le Cosmos.

Caractéristiques

Auteur(s)
Éditeur(s)
Date de parution
mai 2011
Collection(s)
L'être et l'esprit
Rayon
Bouddhisme zen
EAN
9782844546647
Nombre de pages
124 pages
Reliure
Broché
Dimensions
19.0 cm x 13.0 cm x 1.2 cm
Poids
140 g