Etienne Marcel : la révolte de Paris

Etienne Marcel : la révolte de Paris

Raymond Cazelles

Tallandier | octobre 2006
25,00 €
Disponibilité en ligne
à commander
Expédié sous 8 j
23,75 €
-5% pour les titulaires de la carte avec le retrait en librairie
Disponibilité en librairies
 Ajouter à ma liste d'envies

Résumé

La «révolution parisienne», animée par Étienne Marcel au milieu du XIVe siècle, apparaît bien, après plus de 600 ans, comme l'acte de naissance politique d'une capitale. Immensément peuplée pour l'époque, auréolée d'un prestige inégalé grâce à son université et dirigée par une bourgeoisie puissante, Paris ne pouvait rester indifférente aux malheurs de la France : la dynastie des Valois, sans grand prestige encore, un personnel politique fréquemment corrompu ou incompétent, une crise économique et financière persistante, des antagonismes sociaux accentués, des défaites militaires infligées par l'Angleterre... Comment ne pas regretter l'âge d'or de Saint Louis ?

Issu de la fine fleur de la bourgeoisie riche de Paris, fière de son ascension et aspirant à accroître son influence, Étienne Marcel naquit vers 1310 et grandit dans ce climat de trouble et de nostalgie du vieux temps. Orateur énergique, soldat valeureux, et chef ambitieux, il tenta, en nouant des alliances successives et contradictoires, de contraindre la royauté à la réforme. Prévôt des marchands, c'est-à-dire magistrat suprême de la bourgeoisie qui gouvernait Paris, il exerça une sorte de dictature de salut public qui fit de lui, pour un temps, le véritable maître de la France.

Sans doute l'objectif était-il trop ambitieux, les adversaires trop puissants, les alliés trop cyniques, les amis trop timorés. Il fut assassiné en 1358 par des membres de sa propre famille, qui assouvissaient des rancunes personnelles et débarrassaient la bourgeoisie parisienne d'un homme qu'elle considérait comme trop extrémiste. Le projet d'une monarchie «contractuelle» et de la sauvegarde de l'unité française fut remis à plus tard...

Caractéristiques

Auteur(s)
Éditeur(s)
Date de parution
octobre 2006
Collection(s)
Biographie
EAN
9782847343618
Nombre de pages
375 pages
Reliure
Broché
Dimensions
22.0 cm x 15.0 cm x 3.0 cm
Poids
504 g