Aux carrefours stratégiques de l'Eglise de France : XXe siècle - Émile Poulat

Aux carrefours stratégiques de l'Eglise de France : XXe siècle

Émile Poulat

Berg international | juin 2009
18,05 €
-5% pour les titulaires de la carte avec le retrait en librairie
LIBRAIRIES PARTICIPANTES
Paris VIᵉ, Paris VIIIᵉ, Paris VIIᵉ, Paris Vᵉ
Versailles, Pontoise, Lyon 2ᵉ, Lyon 6ᵉ...
Voir les disponibilités en librairie
19,00 €
Disponibilité en ligne
à commander
Expédié sous 8 j
 Ajouter à ma liste d'envies

Ce que dit l'éditeur

En 1925, les évêques de France appelaient à la résistance civile aux lois laïques ; en 2005, ils se sont déclarés globalement satisfaits du régime de laïcité issu de ces lois. Dira-t-on que l'Église catholique, particulièrement à Rome et en France, se trouve au milieu du gué, dans une situation composite qui n'en facilite pas l'intelligence ?

Néanmoins, elle demeure entièrement présente - quand elle le veut, comme elle le peut - aux grands et petits problèmes que pose à l'humanité une société sécularisée qui escomptait bien les avoir résolus par la seule vertu du déni religieux.

Ce que l'Église doit aujourd'hui affronter, ce n'est plus la révolte de notre société contre un ordre désormais périmé, mais sa créativité qui fonce dans l'inconnu les yeux fermés, sans même se soucier des problèmes qu'elle multiplie sous ses pas. La question pour l'Église est désormais de mettre en oeuvre sa capacité à entrer dans les problèmes de toute nature posés à l'humanité souffrante par une humanité conquérante peu portée à la compassion, à la réflexion, à la communion.

Entre religion et sécularisation, il n'y a pas incompatibilité par exclusion mutuelle, mais plutôt division du travail, partage des rôles. À chacun pleine liberté de croire ce qu'il veut, même si cette liberté est conditionnée par la marche de la société ; à cette dernière de frayer sa voie propre, de s'inventer sans s'encombrer de convictions en tous sens et d'agitations désordonnées, même si le désordre en vient à nuire à son ordre et à le menacer. Notre société a voulu se délier des contraintes religieuses qui l'étouffaient : elle se découvre affrontée à la fois au vide religieux, porteur de nihilisme, et à la violence religieuse, où le fondamentalisme débouche sur le terrorisme.

Ce sont autant de carrefours pour l'Église de France au cours du siècle écoulé.

Résumé

Réflexions sur l'évolution des relations de l'Eglise catholique et l'Etat depuis la fin du pouvoir temporel de l'Eglise, à la fin du XIXe siècle, et sur la place tenue par l'Eglise catholique en France dans un contexte de sécularisation. ©Electre 2022

Caractéristiques

Auteur(s)
Émile Poulat (Auteur)
Éditeur(s)
Date de parution
juin 2009
Rayon
Histoire religieuse du XXe s.
EAN
9782917191200
Nombre de pages
238 pages
Reliure
Broché
Dimensions
24.0 cm x 16.0 cm x 1.7 cm
Poids
390 g
nothumb-auteur.jpg

À propos de l'auteur

Émile Poulat

Emile Poulat, que beaucoup qualifient de grand éveilleur de consciences, est un historien des religions cofondateur en 1954 du Groupe de sociologie des religions dans le cadre du CNRS et grand spécialiste de la laïcité. Le président de la République l'a décoré de la Légion d'Honneur pour l'anniversaire de la loi de 1905.