Vos frais de port à un centime à partir de 49€

univers suivant univers précédent
La production des hommes : Marx avec Spinoza

La production des hommes : Marx avec Spinoza

Vrin ,
collection Problèmes et controverses , (mai 2014)

Résumé

Une relecture du concept de production élaboré par Marx à la lumière de la pensée spinoziste qui définit l'activité productive comme naturelle, humaine, nécessaire et libératrice. Marx rejoint l'idée de Spinoza en qualifiant l'activité productive d'activité naturelle, matérielle et impure. Se fondant sur ce concept, le philosophe propose une critique de la société. ©Electre 2021

18,00 € 17,10 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Marx Karl»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Une relecture du concept de production élaboré par Marx à la lumière de la pensée spinoziste qui définit l'activité productive comme naturelle, humaine, nécessaire et libératrice. Marx rejoint l'idée de Spinoza en qualifiant l'activité productive d'activité naturelle, matérielle et impure. Se fondant sur ce concept, le philosophe propose une critique de la société. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

La lecture conjointe de Marx et de Spinoza que l'on tente ici se justifie
de l'idée qu'est mise en oeuvre par l'un et l'autre une rationalité d'un
type différent de celui de la raison formelle, utilitaire et calculatrice
portée et finalement réalisée par la modernité occidentale. On se propose
d'explorer - pour une critique de la raison abstraite et formelle - les ressources
offertes par la thèse, partagée par les deux philosophes, selon laquelle les
hommes doivent être compris comme des «parties de la nature» (partes
naturae, Teile der Natur) : peut alors être considéré comme ressort fondamental
de l'aliénation tout procédé théorique et tout dispositif pratique aboutissant à
la séparation des hommes et de la nature, à l'abstraction du sujet hors du
monde objectif, à la formalisation de la raison indépendamment de ses
contenus. Marx et Spinoza ont en commun d'avoir vu, en amont de toute
Dialectique de la raison (et en ouvrant la voie qui y menait), que ces procédés
et ces dispositifs d'abstraction du sujet et de subjectivation de la raison,
instaurés initialement en vue d'assurer la maîtrise des hommes sur la nature et
du sujet sur l'objectivité, devaient se renverser en leur contraire et finalement
engendrer un sujet impuissant parce que dominé par ce dont il s'est lui-même
séparé.

Cette nouvelle édition revue et corrigée est suivie en annexe d'un compterendu
et d'une discussion des thèses de Frédéric Lordon dans Capitalisme,
désir et servitude. Marx et Spinoza (2010).

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
171p

Format :
22x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-7116-2539-7

EAN13 :
9782711625390