COVID-19 : SUSPENSION DES EXPEDITIONS JUSQU'AU 15 AVRIL MINIMUM

univers suivant univers précédent
Psautier liturgique orthodoxe : version de la Septante

Psautier liturgique orthodoxe : version de la Septante

Anastasia (moniale orthodoxe), traduction, Moniale Anastasia , Boris Bobrinskoy

Cerf ,
collection Liturgie , (août 2007)

Résumé

En 1993, D. Weulersse se convertit à l'orthodoxie au monastère russe de Bussy-en-Othe (Yonne) et fait sa profession monastique en 2002 sous le nom d'Anastasia. Elle découvre "Le livre des psaumes" en slavon. L'ouvrage propose la traduction des 150 psaumes en se fondant sur la numérotation grecque (Septante). ©Electre 2020

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Liturgie orthodoxe»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

En 1993, D. Weulersse se convertit à l'orthodoxie au monastère russe de Bussy-en-Othe (Yonne) et fait sa profession monastique en 2002 sous le nom d'Anastasia. Elle découvre "Le livre des psaumes" en slavon. L'ouvrage propose la traduction des 150 psaumes en se fondant sur la numérotation grecque (Septante). ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Le saint abba Pachôme, fondateur du monachisme cénobitique au IVe siècle disait à ses moines du désert d'Égypte :

Je vous assure devant Dieu et son Christ Qu'un seul psaume suffit à nous sauver, Si nous le comprenons et l'observons.

Après une licence de russe et un doctorat de chinois en Sorbonne, une année d'étude à l'université de Pékin et quatre au Japon, Delphine Weulersse, mariée et mère de trois enfants, a enseigné la langue et la littérature chinoises classiques pendant près de trente ans à l'université de Paris-VII. Les Récits tirés de l'histoire chinoise et les Récits tirés de l'histoire japonaise (Éd. Nathan) datent de cette époque, ainsi que des traductions, manuels et participations à des encyclopédies sur la littérature chinoise chez Larousse. En 1993, à la suite d'une conversion fulgurante, elle devient orthodoxe au monastère russe de Bussy-en-Othe où elle fera sa profession monastique en 2002 sous le nom d'Anastasia. Elle y découvre, comme un « coup de foudre », le Livre des psaumes en slavon. Six semaines plus tard, la perte brutale de son fils adolescent l'entraîne sur un chemin ardu. Le Roi-prophète David devient alors son âme-soeur dans la traversée de la mort, puis un compagnon de combat, un soutien, un consolateur et finalement un frère dans la joie et la louange.

Parmi la floraison récente des psautiers en français, Le Psautier de la Septante que la moniale Anastasia nous propose, avec son insertion dans la liturgie orthodoxe contemporaine, vient à point nommé nous rappeler que les Psaumes sont avant tout des prières et que la version grecque a informé jusqu'à aujourd'hui le culte des chrétiens et toute la littérature religieuse occidentale.

La moniale Anastasia a traduit (du russe) Mémoires du coeur, de Artsybouchev (François-Xavier de Guibert, 2001), divers offices et prières slavonnes pour les éditions de son monastère, et réalisé la version française du Dictionnaire slavon-français (Institut d'études slaves).

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
363p

Format :
22x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-204-07809-3

EAN13 :
9782204078092