Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
Quand les catholiques étaient hors la loi

Quand les catholiques étaient hors la loi

Perrin , (février 2005)

L'avis de La Procure

Une passionnante enquête, très documentée et accessible à tous, sur ce qu'il advint des ordres religieux suite à la loi de séparation de 1905. Jean Sévillia nous retrace avec beaucoup de talent et de pédagogie le tournant anticlérical de 1879 et le calvaire vécu par les congrégations religieuses, dépossédées de leurs biens et contraintes à l'exil, suivant la maxime de Georges Gambetta : « Le cléricalisme, voilà l'ennemi ! ». Un livre qu'une fois ouvert, on ne referme plus !

21,50 € 20,43 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Retrace l'histoire des relations entre l'Etat et l'Eglise catholique sous la IIIe République. Etudie dans ce contexte d'anticléricalisme, avant et après la loi de séparation des Eglises et de l'Etat en 1905, la situation des congrégations religieuses et des instances catholiques, la rupture du Concordat de 1801, les rapports entre l'Etat et le Vatican, etc. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Quand les catholiques étaient hors la loi

Les catholiques hors la loi ? De 1901 à 1904, une série de mesures d'exception restreint le droit des congrégations religieuses et finit par leur retirer la liberté d'enseigner. Leurs communautés dissoutes et leurs biens séquestrés, plus de 30 000 moines ou soeurs sont contraints à l'exil. Au cours de la même période, le gouvernement ferme 14000 écoles catholiques, multiplie les agressions à l'encontre du clergé, et prive d'avancement les officiers qui vont à la messe.

Pourquoi rappeler ces faits ? Cent ans après la séparation de l'Eglise et de l'Etat, il se répète que la laïcité garantit la neutralité publique en matière religieuse. Cette vision est purement rétrospective : de 1879 à 1914, l'anticléricalisme a servi de ciment politique aux partis exerçant le pouvoir, et les catholiques ont été écartés des instances dirigeantes du pays. En 1905, c'est dans un climat où beaucoup ne cachaient pas leur volonté de déchristianiser la France que la loi de Séparation a été imposée sans concertation avec l'Eglise.

Aujourd'hui, ce conflit appartient au passé. Mais alors que l'irruption de l'islam a relancé le débat sur la laïcité, de nouvelles questions se posent. Croit-on faciliter l'intégration des musulmans en niant le fait religieux ? Pour assurer la cohésion de notre société, ne vaudrait-il pas mieux nous interroger sur ce que nous avons fait de nos valeurs chrétiennes ?

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
323p

Format :
23x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-262-02196-1

EAN13 :
9782262021962