COVID-19 : SUSPENSION DES EXPEDITIONS JUSQU'AU 15 AVRIL MINIMUM

univers suivant univers précédent
Quelque humeur empoisonnante : Nicolas de La Reynie et l'affaire des poisons

Quelque humeur empoisonnante : Nicolas de La Reynie et l'affaire des poisons

Grégoire Ladrange

Omblage éditions , (octobre 2019)

Résumé

En 1672, la découverte de courriers écrits par la marquise de Brinvilliers dans lesquels elle reconnaît avoir tué son père et ses deux frères pour hériter de leur fortune, suscite un grand émoi à la cour. Ces crimes sont le révélateur de dizaines autres empoisonnements à la cour de Paris, pour lesquels l'enquêteur Nicolas de La Reynie fait condamner à mort 36 personnes. ©Electre 2020

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

En 1672, la découverte de courriers écrits par la marquise de Brinvilliers dans lesquels elle reconnaît avoir tué son père et ses deux frères pour hériter de leur fortune, suscite un grand émoi à la cour. Ces crimes sont le révélateur de dizaines autres empoisonnements à la cour de Paris, pour lesquels l'enquêteur Nicolas de La Reynie fait condamner à mort 36 personnes. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

En 1672, pendant le règne de Louis XIV, une cassette contenant une liasse de lettres est découverte. Écrites par la marquise de Brinvilliers, elles révèlent une affaire invraisemblable : non contente d'avoir empoisonné son propre père afin d'en spolier la fortune, la marquise y reconnaît également avoir tué ses deux frères pour être l'unique héritière. La marquise est décapitée, puis brûlée ; en conséquence, selon Madame de Sévigné, « quelque humeur empoisonnante » se saisit de Paris.

Ce crime est pris très au sérieux par le Roi. Nicolas de La Reynie, le premier lieutenant général de police de Paris, est chargé d'enquêter sur l'affaire - et sur une épidémie supposée d'empoisonnements, de messes noires et de pratiques occultes impliquant parfois des membres très éminents de la Cour. La Reynie est un réformateur : il a réorganisé la police, rendu l'éclairage public systématique et fait de Paris l'une des villes les plus propres d'Europe.

Un tribunal extraordinaire, la Chambre ardente, est établi, et La Reynie se retrouve bientôt dans une situation dangereuse. Après les condamnations de plusieurs empoisonneurs, sorcières et devineresses, il recueille des accusations sur des personnages de plus en plus célèbres, jusqu'à Madame de Montespan, la maîtresse du roi.

En suivant l'enquête captivante de La Reynie, on découvre un monde en transformation, où la torture et la sorcellerie côtoient la naissance de la justice moderne

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
357p

Format :
22x15cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
979-10-96997-10-7

EAN13 :
9791096997107