Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
Une race imaginaire : courte histoire de la judéophobie : essai

Une race imaginaire : courte histoire de la judéophobie : essai

Michel Bilis

Seuil ,
collection Essais , (mars 2020)

Résumé

L'auteur remonte aux débuts de l'histoire de la judéophobie et remet en cause l'idée selon laquelle le christianisme se serait édifié en opposition au judaïsme, mettant en avant une situation inverse. Il analyse les conséquences intellectuelles et politiques contemporaines de ce nouveau présupposé. ©Electre 2020

16,00 € 15,20 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

En stock, expédié sous 48 h

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Judaïsme : études»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

L'auteur remonte aux débuts de l'histoire de la judéophobie et remet en cause l'idée selon laquelle le christianisme se serait édifié en opposition au judaïsme, mettant en avant une situation inverse. Il analyse les conséquences intellectuelles et politiques contemporaines de ce nouveau présupposé. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Le présent livre dépasse l'interminable débat sur l'antisémitisme et l'antisionisme, et lui donne de nouvelles et stimulantes dimensions. Il remonte aux débuts de l'histoire de la judéophobie, et remet en cause l'idée selon laquelle le christianisme se serait édifié après et en opposition au judaïsme. Au contraire, estime-t-il, et malgré le présupposé chronologique, c'est bien le judaïsme qui s'est constitué sous la pression du christianisme, s'accommodant du même coup des termes du procès que lui ont fait, des siècles durant, ses ennemis.

Ce renversement est riche de bénéfices intellectuels et politiques. Il rend caduque la mauvaise querelle assimilant l'antisionisme à l'antisémitisme (celle-là même qui fut relancée par Emmanuel Macron), et nourrit des questionnements parfaitement contemporains : « Jusqu'à quel point, écrit Shlomo Sand, le sionisme, né comme une réponse de détresse à la judéophobie moderne, n'en a pas été le miroir ? Dans quelle mesure, par un processus dialectique complexe, le sionisme a-t-il hérité des fondements idéologiques qui ont, de tout temps, caractérisé les persécuteurs des juifs ? » Un essai brillant et brûlant.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
166p

Format :
21x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-02-145336-7

EAN13 :
9782021453362