Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
La République; Le Destin

La République; Le Destin

Esther Bréguet, Albert Yon, Esther Bréguet, Albert Yon

Gallimard ,
collection Tel, n° 249 , (janvier 1994) Poche

Résumé

Cicéron est mort avec la République romaine en 43 av. J.-C., mais il n'a cessé de défendre le devoir d'engagement politique, et il a cherché à établir une loi d'équilibre des cités qui intègre et combine les aspects positifs de la monarchie, de l'oligarchie et de la démocratie. ©Electre 2020

15,80 € 15,01 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Cicéron»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Cicéron est mort avec la République romaine en 43 av. J.-C., mais il n'a cessé de défendre le devoir d'engagement politique, et il a cherché à établir une loi d'équilibre des cités qui intègre et combine les aspects positifs de la monarchie, de l'oligarchie et de la démocratie. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Orateur, avocat, consul, homme public et homme d'action engagé dans les luttes politiques, Cicéron est mort avec la république romaine en 43 avant J.-C., mais il n'a cessé d'être nourri aux sources grecques de la philosophie, sans qu'il ait jamais défendu le loisir contemplatif. Il défend, au contraire des épicuriens, le devoir d'engagement politique, et cherche à établir une loi d'équilibre des cités qui intègre et combine les aspects positifs de la monarchie, de l'oligarchie et de la démocratie. L'aristotélisme de cette intention va de pair avec l'intention poursuivie : moraliser l'exercice du pouvoir incarné dans la personne du princeps considéré comme le «procurateur» de l'Etat. Le De republica a été redécouvert en 1822 au Vatican sous la forme d'un palimpseste incomplet, mais il a pu être reconstitué et complété grâce aux extraits qu'on trouve de ce traité chez saint Augustin, notamment, ou Macrobe qui nous a transmis le fameux «Songe de Scipion» où Cicéron développe l'idée de l'immortalité historique des grands hommes politiques. Le traité sur le destin expose les discussions sur le problème du déterminisme et sur la notion de causalité, et il offre une réflexion sur la contingence qui complète l'exposé de l'action politique et historique.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
336p

Format :
19x13cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-07-074013-7

EAN13 :
9782070740130