Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
Saint Jacques de Compostelle

Saint Jacques de Compostelle

Olivier Fréchet

Aedis ,
collection Petit guide, n° 122 , (juin 2003)

Résumé

Synthèse présentant l'histoire du pélerinage vers Saint Jacques de Compostelle, la légende de saint Jacques, les pélerins, les différents chemins, le pèlerinage aujourd'hui. ©Electre 2020

3,50 € 3,33 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 12 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Petits guides Aedis, culture & histoire»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Synthèse présentant l'histoire du pélerinage vers Saint Jacques de Compostelle, la légende de saint Jacques, les pélerins, les différents chemins, le pèlerinage aujourd'hui. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Les us et coutumes

80 % des pèlerins passant à Saint-Jean-Pied-de-Port commencent
là leur pèlerinage, ce qui est une aberration, l'étape
de Roncevaux par la montagne étant la plus difficile du chemin.
On en parle peu, mais le mauvais temps y est fréquent,
on peut y errer pendant des heures, voire même y mourir.

Le nombre de pèlerins y est passé de 1 264 en 1996 à 13 638
en 2001...

À Santiago, 60 000 pèlerins environ reçoivent la Compostela
chaque année pour 4 millions d'autres visiteurs, plus du
double les années saintes (quand le 25 juillet, fête de saint
Jacques, est un dimanche).

À chacun son chemin

Le pèlerin quitte sa demeure et ses habitudes. Il prend le chemin,
ouvert aux autres, en quête de lui-même. Cette aventure,
il pourrait la vivre sur ses chemins de tous les jours.
Mais la démarche de pèlerinage sur les chemins de
Compostelle est privilégiée et prend des formes variées qui
impliquent toujours une rupture.

Le pèlerin d'aujourd'hui, en marchant à pied pendant des
semaines, cherche à retrouver les sensations de ses ancêtres
et se crée une imagerie stéréotypée : il faut souffrir, quitter
son confort, accepter des conditions de vie frustes, se priver...
Il doit partir du Puy et suivre le GR 65 qui passe pour
un chemin historique... Là seulement, il pourra ressentir la
compagnie des foules de pèlerins du passé.

Mais marcher dans la boue fait-il partie du pèlerinage ?
Souffrir dans des chemins impossibles est-il obligatoire ?
Mendier son pain n'est-il pas faire injure aux vrais pauvres ?
Aucun récit de voyage des temps anciens ne fait état de
pareilles obligations. La Règle de saint Benoît met même en
garde contre la surenchère dans les pratiques ascétiques
(gare au péché d'orgueil !).

Une autre manière de cheminer

Quittant les images, les conseils de ses prédécesseurs qui
parfois entretiennent son angoisse pour se valoriser, les
contraintes des guides de toute nature, le pèlerin d'aujourd'hui
peut vivre un pèlerinage personnalisé. Il l'organisera à
son gré, sans mimétisme et sans ostentation. Il lui est loisible
de partir de chez lui et de marcher en droite ligne, à l'affût
des rencontres des autres, de tous ceux que sa démarche
intéresse ou indiffère. C'est lui qui, humblement, ira vers eux
en demandant sa route ou une adresse. Chemin faisant, il
s'imprégnera des conditions de vie des habitants des régions
traversées. Au lieu de se cacher dans des chemins où il ne
rencontre que ses semblables, ou de «gommer» les villes en
prenant le bus, il osera «s'aventurer» dans les zones industrielles
(une occasion de répertorier les activités de la
région), marcher sur les routes, voire même sur les routes
nationales (pensant à ceux qui subissent leurs nuisances
toute l'année, contrairement à lui qui ne fait que passer).
Dans les villages, il découvrira de vrais lieux de rencontres,
les bistrots-épiceries-quincailleries-vêtements, ou les
chambres d'hôtes tenues par des gens du cru. Se faire étranger
le temps d'un pèlerinage offre des bonheurs inédits et ce
pèlerinage hors des sentiers battus n'enlève rien à la valeur
de la démarche, bien au contraire.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Page :
8p

Format :
22x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-84259-190-9

EAN13 :
9782842591908