Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
Signature et pouvoir au Moyen Age

Signature et pouvoir au Moyen Age

Ecole des chartes ,
collection Mémoires et documents de l'Ecole des chartes, n° 99 , (mai 2015)

Résumé

Une étude sur l'évolution de l'usage de la signature royale adoptée par les souverains et les princes de l'Europe occidentale à partir du XIVe siècle. Livrant de nombreuses informations sur l'exercice du pouvoir, cet emblème royal, uniquement autographe à l'origine, renseigne sur la représentation du roi et de la royauté. ©Electre 2020

46,00 € 43,70 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Moyen-Age : généralités»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Une étude sur l'évolution de l'usage de la signature royale adoptée par les souverains et les princes de l'Europe occidentale à partir du XIVe siècle. Livrant de nombreuses informations sur l'exercice du pouvoir, cet emblème royal, uniquement autographe à l'origine, renseigne sur la représentation du roi et de la royauté. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Apparue progressivement dans les milieux de l'écrit depuis le XIe siècle, la signature est adoptée par les souverains et les princes de l'Europe occidentale à partir du XIVe siècle. À la fois signe de validation et emblème royal, elle livre de précieuses informations sur l'exercice du pouvoir au Moyen Âge.

À l'origine exclusivement autographe, la signature royale est alors une véritable épiphanie du pouvoir sur le papier ou le parchemin. Dans le contexte troublé de la guerre de Cent Ans, elle participe du conflit entre les rois de France et d'Angleterre en s'invitant dans leur arsenal symbolique. Au XVe siècle, les milieux du pouvoir l'érigent en signe de validation à part entière, qui se démultiplie sur les documents ; elle perd son caractère autographe et se voit reproduite autant que de besoin par des secrétaires de confiance. L'évolution de son usage renseigne ainsi sur la représentation du roi et de la royauté, et le rôle de l'écrit dans la pratique du pouvoir.

À partir d'un corpus large et inédit, croisant les ressources des grandes institutions patrimoniales et des dépouillements en région, cet ouvrage aborde pour la première fois la signature médiévale sous l'angle de l'histoire, de la diplomatique et de la symbolique.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
608p

Format :
24x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-35723-068-1

EAN13 :
9782357230682