Les frais de livraison sont à 0,01€ à partir de 49 € d'achat

univers suivant univers précédent
De la sobriété : 1558. Suivi de Conseils pour vivre longtemps : 1613

De la sobriété : 1558. Suivi de Conseils pour vivre longtemps : 1613

Georges Vigarello

J. Millon ,
collection Mémoires du corps , (juin 2014)

Résumé

L. Cornaro découvre à 40 ans que les excès ont détruit sa santé et constate les bienfaits des régimes alimentaires. Il livre un éloge de la sobriété et des conseils de modération pour atteindre le grand âge : ni trop boire, ni trop manger, peser ses aliments, ne consommer que des viandes maigres, du vinaigre, du citron, voire de la craie pulvérisée. ©Electre 2019

15,00 € 14,25 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Diététique»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

L. Cornaro découvre à 40 ans que les excès ont détruit sa santé et constate les bienfaits des régimes alimentaires. Il livre un éloge de la sobriété et des conseils de modération pour atteindre le grand âge : ni trop boire, ni trop manger, peser ses aliments, ne consommer que des viandes maigres, du vinaigre, du citron, voire de la craie pulvérisée. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Les régimes de vivre du XVIe et du XVIIe siècle révèlent l'importance
d'une tradition occidentale : celle de l'association
séculaire entre la santé et la sobriété, la tempérance, l'attention
toute particulière donnée à la modération, la présence
insistante d'une stratégie de calcul. Mais plus encore ces
textes révèlent l'apparition de l'individu moderne. Très différents,
à cet égard, de ceux du Moyen Âge, ils évoquent une
affirmation de soi. Ils sont écrits en termes d'émancipation,
d'affranchissement : libération à l'égard des pressions
cosmiques, par exemple (la critique de l'astrologie, entre
autres, y est nouvelle et déterminante), possibilité d'être le
médecin de soi-même, méditation sur la mort jusqu'au sentiment
de pouvoir en repousser le terme. Modernes, ces textes
appartiennent pourtant largement à leur temps. Ils montrent
même à quel point les organes qu'ils écoutent, les réactions
qu'ils décrivent, ce corps si proche du nôtre, en est encore si
éloigné : les qualités restent celles, toutes naturelles, du
chaud, du froid, du sec, de l'humide ; l'organique est fait
d'humeurs aux pourritures toujours menaçantes, le choix
diététique des aliments, enfin, tient aux sensations très individuelles
ou au goût particulier qu'ils provoquent et non,
bien sûr, à quelque valeur «chimique».

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
173p

Format :
21x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-84137-304-5

EAN13 :
9782841373048