Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
La société autophage : capitalisme, démesure et autodestruction

La société autophage : capitalisme, démesure et autodestruction

La Découverte ,
collection La Découverte poche, n° 514. Sciences humaines et sociales , (janvier 2020) Poche

Résumé

Le philosophe poursuit l'analyse de la société initiée dans "Les aventures de la marchandise" en examinant le rôle du sujet. Il suit sa naissance avec les penseurs modernes, notamment Descartes et Kant, constatant que le sujet propre au capitalisme est narcissique et fétichiste. Dans cette perspective, il se confronte à la psychanalyse de Freud et à ses prolongements dans la sociologie. ©Electre 2020

12,00 € 11,40 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Le philosophe poursuit l'analyse de la société initiée dans "Les aventures de la marchandise" en examinant le rôle du sujet. Il suit sa naissance avec les penseurs modernes, notamment Descartes et Kant, constatant que le sujet propre au capitalisme est narcissique et fétichiste. Dans cette perspective, il se confronte à la psychanalyse de Freud et à ses prolongements dans la sociologie. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

La société autophage

Capitalisme, démesure et autodestruction

Le mythe grec d'Érysichthon nous parle d'un roi qui s'auto-dévora parce que rien ne pouvait assouvir sa faim - punition divine pour un outrage fait à la nature. Cette anticipation d'une société vouée à une dynamique autodestructrice constitue le point de départ de La Société autophage. Anselm Jappe y poursuit l'enquête commencée dans ses livres précédents, où il montrait que la société moderne est entièrement fondée sur le travail abstrait et l'argent, la marchandise et la valeur.

Mais quel type de subjectivité le capitalisme produit-il ? Pour le comprendre, il faut renoncer à l'idée, forgée par la Raison moderne, que le « sujet » est un individu libre et autonome. En réalité, ce dernier est le fruit de l'intériorisation des contraintes créées par le capitalisme, et aujourd'hui le réceptacle d'une combinaison létale entre narcissisme et fétichisme de la marchandise.

Le sujet fétichiste-narcissique ne tolère plus aucune frustration et conçoit le monde comme un moyen sans fin voué à l'illimitation et à la démesure. Cette perte de sens et cette négation des limites débouchent sur ce qu'Anselm Jappe appelle la « pulsion de mort du capitalisme » : un déchaînement de violences extrêmes, de tueries de masse et de meurtres « gratuits » qui précipite le monde des hommes vers sa chute.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
288p

Format :
19x13cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-348-05747-6

EAN13 :
9782348057472