Vos frais de port à un centime à partir de 49€

univers suivant univers précédent
La société fluide : une histoire des mobilités sociales (XVIIe-XIXe siècle)

La société fluide : une histoire des mobilités sociales (XVIIe-XIXe siècle)

Michel Biard

Presses universitaires de Rennes ,
CTHS ,
collection Histoire , (août 2018)

Résumé

Une étude des mobilités sociales bourgeoises de 1600 à 1824, retraçant notamment l'évolution sociale de la famille Le Couteulx sur sept générations. ©Electre 2021

26,00 € 24,70 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Une étude des mobilités sociales bourgeoises de 1600 à 1824, retraçant notamment l'évolution sociale de la famille Le Couteulx sur sept générations. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

La société fluide

Une histoire des mobilités sociales (XVIIe-XIXe siècle)

Classes mouvantes, classes inquiétantes, pourrait-on dire.

Les mobilités sociales n'ont jamais été véritablement un objet historiographique, celles d'Ancien Régime en particulier, volontiers tenues pour inexistantes. Il est vrai que la société dite d'ordres a longtemps servi de contre-modèle, pour ne pas dire de repoussoir, consacrant, dans les sociétés démocratiques, des dynamiques parfois plus supposées que réelles.

« La société d'ordres d'Ancien Régime ne connaît guère les mobilités sociales », « le capitalisme dynastique français souffre de la rigidité de ses structures », « le marchand du XVIIIe siècle n'aspire qu'à quitter son état par l'anoblissement de sa lignée », voilà quelques lieux communs mis à mal par le présent livre.

L'approche retenue en fait la particularité : délaissant les catégories traditionnelles posées comme a priori, elle offre une matrice fluide du mode de production empirique des mobilités et des identités bourgeoises, par une analyse méticuleuse de ses univers matériels, de ses réseaux de propriétés et de sociabilités. De la Malmaison à la place Vendôme, du négoce normand à la création de la Banque de France, de la traite négrière à l'argent d'Espagne, le livre épouse la formidable ascension de la dynastie Le Couteulx sur sept générations.

Il propose, en définitive, un tableau totalement inédit des mobilités sociales bourgeoises, entre 1600 et 1824.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
353p

Format :
24x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-7535-7451-0

EAN13 :
9782753574519