Vos frais de port à un centime jusqu'au 31 décembre* !

univers suivant univers précédent
La société des individus

La société des individus

Jeanne Etoré-Lortholary

Pocket ,
collection Agora, n° 163 , (février 2004) Poche

Résumé

Cet ouvrage traite de ce que recouvrent les termes "individu" et "société", autrement dit les différents aspects de l'homme. L'auteur combat l'idée largement répandue selon laquelle le moi propre (individu) et le monde social (société) sont des réalités distinctes, opposées et conflictuelles. ©Electre 2020

8,40 € 7,98 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Sociologie : auteurs»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Cet ouvrage traite de ce que recouvrent les termes "individu" et "société", autrement dit les différents aspects de l'homme. L'auteur combat l'idée largement répandue selon laquelle le moi propre (individu) et le monde social (société) sont des réalités distinctes, opposées et conflictuelles. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

AGORA

Les idées, les arts, les sociétés.

Pour Elias, les individus sont liés les uns aux autres par des liens de dépendance réciproque qui constituent la société même. C'est sous l'effet de cette imbrication que les comportements se sont modifiés au fil des siècles. L'idée moderne de l'individu - cet idéal du moi qui veut exister par lui-même - n'est apparue en Occident qu'au terme d'un long processus, qui est indissociable de la domination des forces de la nature par les hommes et de la différenciation progressive des fonctions sociales.

L'individu et la société ne sont donc pas deux entités distinctes, et la dépendance croissante des États les uns à l'égard des autres place les hommes dans un processus d'intégration au niveau planétaire. La création des Nations unies et de la Banque mondiale en a été l'une des premières expressions. Le développement d'une nouvelle éthique universelle et, surtout, les progrès d;une conscience d'appartenance à l'humanité tout entière en sont les signes évidents.

Un recueil de trois articles dés dans l'œuvre d'Elias, trois étapes majeures de sa réflexion sur le rapport civilisation, individu et société.

Également chez Pocket, dans la collection Agora : La civilisation des mœurs, La dynamique de l'Occident, Norbert Elias par lui-même et Qu'est-ce que la sociologie ?

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
301p

Format :
18x12cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-266-14312-3

EAN13 :
9782266143127