Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
La société du mépris : vers une nouvelle théorie critique

La société du mépris : vers une nouvelle théorie critique

Olivier Voirol, Olivier Voirol, Pierre Rusch, Alexandre Dupeyrix

La Découverte ,
collection La Découverte poche, n° 287. Sciences humaines et sociales , (août 2008) Poche

Résumé

Comment le néolibéralisme a-t-il récupéré les exigences et les idéaux de l'individu dans le long processus de son autonomie ? Retraçant le développement et les orientations majeures de la philosophie sociale, l'auteur remet à jour des pathologies sociales concrétisées par la destruction des conditions fondamentales d'une vie sociale réussie. ©Electre 2020

13,50 € 12,83 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Philosophie contemporaine : auteurs ...»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Comment le néolibéralisme a-t-il récupéré les exigences et les idéaux de l'individu dans le long processus de son autonomie ? Retraçant le développement et les orientations majeures de la philosophie sociale, l'auteur remet à jour des pathologies sociales concrétisées par la destruction des conditions fondamentales d'une vie sociale réussie. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Les individus ont souvent - et à raison - le sentiment
de vivre dans une société du mépris. Ils perçoivent
que l'accroissement des possibilités de réalisation
de soi conquises au cours du XXe siècle donne lieu
aujourd'hui à une récupération de ces idéaux par le
néolibéralisme. N'est-ce pas là un paradoxe ?
Comment expliquer que les progrès des décennies
passées soient à ce point détournés pour légitimer une
nouvelle étape de l'expansion capitaliste ? Comment, à
l'inverse, concevoir une théorie critique de la société
lorsque les exigences d'émancipation dont elle se
réclame se muent en idéologie ?

Autant de questions abordées ici par Axel Honneth,
à la lumière d'une pensée profondément originale.
Inscrit dans le sillage de la philosophie sociale de
l'École de Francfort dont il est un des représentants
contemporains majeurs, il s'emploie surtout à mettre
au jour les «pathologies sociales» du temps présent,
qu'il analyse comme des évolutions affectant les
conditions fondamentales d'une vie sociale réussie.
Cette démarche s'inscrit au plus près de l'expérience
sociale des sujets sociaux soumis au mépris et s'articule
avec force à une morale de la reconnaissance.

Ce livre traduit un effort rigoureux pour concevoir
une nouvelle théorie critique de la société offrant des
perspectives précieuses pour affronter certains enjeux
politiques et sociaux majeurs du XXIe siècle.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
349p

Format :
19x13cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-7071-5381-8

EAN13 :
9782707153814