Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
Le songe d'une nuit d'été

Le songe d'une nuit d'été

Jean-Michel Déprats, Gisèle Venet

Gallimard ,
collection Folio théâtre, n° 81 , (mars 2003) Poche

Résumé

La reprise d'un grand classique qui révèle un monde fait de bouffonnerie et qui refuse le lyrisme en opposant l'absurde à l'amour romanesque. Accompagné d'un dossier contenant des notes, une chronologie et un historique. ©Electre 2020

5,70 € 5,42 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 12 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Folio»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

La reprise d'un grand classique qui révèle un monde fait de bouffonnerie et qui refuse le lyrisme en opposant l'absurde à l'amour romanesque. Accompagné d'un dossier contenant des notes, une chronologie et un historique. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

J'ai pu voir la flèche enflammée du jeune Cupidon

S'éteindre dans les chastes rayons de la lune humide :

Et l'impériale prêtresse continua,

Dans sa méditation virginale, libre de tout désir.

Pourtant j'ai remarqué où est tombé le trait de
Gupidon.

Il est tombé sur une petite fleur d'Occident,

Auparavant, d'un blanc de lait ; désormais empourprée
par la blessure de l'amour,

Et les vierges l'appellent «pensée d'amour».

Va me chercher cette fleur : je t'en ai montré une fois
la plante.

Son suc, déposé sur des paupières endormies,

Rendra tout homme ou toute femme follement idolâtre

De la première créature vivante qu'il verra.

(Acte II, scène I)

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
367p

Format :
18x11cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-07-042492-8

EAN13 :
9782070424924