COVID-19 : SUSPENSION DES EXPEDITIONS JUSQU'AU 15 AVRIL MINIMUM

univers suivant univers précédent
Le souverain captif : la révolution à refaire

Le souverain captif : la révolution à refaire

Maxime Tandonnet

Perrin , (septembre 2019)

Résumé

Le journaliste, essayiste et politicien français critique les élites politiques de la fin de la IIIe République. Il déplore l'instrumentalisation des principes républicains pour asservir le peuple, l'absence de politique sociale décente et l'instabilité gouvernementale. Il défend le recours au référendum et le renforcement du pouvoir exécutif. ©Electre 2020

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «XXème siècle : : généralités»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Le journaliste, essayiste et politicien français critique les élites politiques de la fin de la IIIe République. Il déplore l'instrumentalisation des principes républicains pour asservir le peuple, l'absence de politique sociale décente et l'instabilité gouvernementale. Il défend le recours au référendum et le renforcement du pouvoir exécutif. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Après vingt ans de vie parlementaire, plusieurs postes de ministre, trois présidences du Conseil, André Tardieu n'est pas parvenu à atteindre son objectif de redressement de la France, en proie à une instabilité politique récurrente et minée par la crise de 1929, face au péril hitlérien. Aussi s'adresse-t-il directement au pays dans l'espoir de provoquer un sursaut de l'esprit public. L'auteur fustige dans un style flamboyant l'instrumentalisation des grands principes républicains par les élites dirigeantes dans l'objectif d'asservir le peuple sous couvert de le servir. Comment parler de suffrage universel et de démocratie, s'indigne-t-il par exemple, alors que les femmes, c'est-à-dire la moitié de la nation, en sont exclues depuis cent cinquante ans, qu'il n'existe pas de politique sociale digne de ce nom et que l'instabilité gouvernementale a pour corollaire l'éternel retour des mêmes incompétents ? Convoquant l'Histoire et les meilleurs auteurs, il dénonce une forme d'imposture utilisant ad nauseam la mystique révolutionnaire pour justifier un régime fondé sur le mépris de l'intérêt général et la médiocrité de la « profession parlementaire », titre d'un second volume qu'il publiera dans la foulée sous l'intitulé commun de La Révolution à refaire.

Pour en sortir, il défend notamment l'idée d'un recours au référendum et d'un renforcement du pouvoir exécutif, préfigurant le gaullisme qui lui doit beaucoup.

D'une actualité stupéfiante, ce livre présente aujourd'hui des accents étrangement prophétiques. Maxime Tandonnet en donne la première édition critique, enrichie de nombreuses notes et d'une préface substantielle.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
296p

Format :
21x12cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-262-08153-0

EAN13 :
9782262081539