Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
La sublimation : l'artiste et le psychanalyste

La sublimation : l'artiste et le psychanalyste

Economica-Anthropos ,
collection Psychanalyse , (janvier 2014)

Résumé

Freud, dans sa théorie des pulsions (Triebe), constate ce paradoxe : une pulsion peut être inhibée quant à son but sexuel tout en obtenant une satisfaction. Il y a détournement des forces pulsionnelles vers d'autres buts valorisés par la société : l'art, la littérature, la recherche, etc. Telle est la sublimation. ©Electre 2020

27,00 € 25,65 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 12 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Freud, dans sa théorie des pulsions (Triebe), constate ce paradoxe : une pulsion peut être inhibée quant à son but sexuel tout en obtenant une satisfaction. Il y a détournement des forces pulsionnelles vers d'autres buts valorisés par la société : l'art, la littérature, la recherche, etc. Telle est la sublimation. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Freud, dans sa théorie des pulsions (Triebe), constate ce paradoxe : une
pulsion peut être inhibée quant à son but sexuel tout en obtenant une satisfaction.
Telle est la sublimation.

Dans L'éthique de la psychanalyse (1959-1960), Lacan en donne une
théorie : elle élève un objet à la dignité de la Chose. Quinze ans plus tard, il invente
le mot S.K.beau (à lire : escabeau), pour mettre au jour ce réel auquel l'artiste
se confronte et que voilent les sublimations possibles - le beau, le vrai, le bon, etc.
En 1960, la sublimation est montée vers les cieux ; en 1975, les cieux (et le Père)
déchoient - un réel est dénudé, ouvrant à des usages singuliers qui priment sur les
formatages universalisants.

À travers de nombreux exemples, cet essai démontre que, dans sa rencontre
avec des bouts de réel, chaque artiste noue, dénoue et renoue l'image ou le mot ou
le concept pour en faire traitement. Chacun selon leur style, ils subliment, comme
l'on dit. Pourquoi ? Quelles sont leurs pratiques, leurs impasses, leurs réussites ?
Au un par un, sont dépliées leurs réponses lorsqu'ils grimpent sur l'escabeau de
l'oeuvre - non sans surprises.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
383p

Format :
22x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-7178-6652-3

EAN13 :
9782717866520