Les frais de livraisons sont à 0,01€ à partir de 49 € d'achat

univers suivant univers précédent
Le suicide de l'Allemagne : sur le Moïse de Thomas Mann

Le suicide de l'Allemagne : sur le Moïse de Thomas Mann

Desclée De Brouwer , (janvier 2018)

Résumé

Une étude sur "La loi", nouvelle de Thomas Mann publiée en 1943, qui traite de l'histoire du peuple juif et qui éclaire les rouages de la barbarie nazie. ©Electre 2019

19,50 € 18,53 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Une étude sur "La loi", nouvelle de Thomas Mann publiée en 1943, qui traite de l'histoire du peuple juif et qui éclaire les rouages de la barbarie nazie. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Le suicide de l'Allemagne sur le Moïse de Thomas Mann

En 1943, exilé aux États-Unis, Thomas Mann publie une longue nouvelle, La Loi ,qui ouvre un recueil collectif intitulé Les Dix Commandements. Décrivant cette oeuvre méconnue et la replaçant dans son contexte, Jean-Michel Rey mène alors une enquête passionnante sur le statut de la culture juive dans une Europe hantée par les fantasmes d'un retour aux Grecs.

Ce qui est décrit et analysé, c'est le suicide de l'Allemagne : la manière dont cette nation s'est privée d'une part essentielle d'elle-même, à savoir l' « esprit juif ». Thomas Mann rejoint ici certains propos de Heinrich Heine, de Franz Kafka et les développements poétiques de Nelly Sachs dans les mêmes années. Il est proche également des préoccupations de Freud, en 1939, dans L'Homme Moïse et la religion monothéiste - avec qui il entre dans une rivalité amicale et admirative.

Thomas Mann retourne le vocabulaire accaparé par les nazis - le « peuple », la « pureté », le « salut ». Il démontre que c'est la langue même qui, avec le nazisme, a été dénaturée. Déployant des analyses d'une grande finesse sur la catastrophe en cours depuis 1933, il nous permet de comprendre que ce qui s'est joué dans la dernière guerre ne saurait être oublié. Occasion de se demander pour quelles raisons un pays fut amené à se détruire, à se priver d'une partie de ce qui le constituait, avec une rapidité si surprenante.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
267p

Format :
22x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-220-09216-X

EAN13 :
9782220092164