Vos frais de port à un centime à partir de 49€

univers suivant univers précédent
Terre blanche : journal d'un otage au Liban

Terre blanche : journal d'un otage au Liban

Régine Pernoud

Sarment , (octobre 2000)

Résumé

Antoine Joseph Assaf, écrivain philosophe de nationalité franco-libanaise, a été détenu comme otage au Liban de septembre 1983 à octobre 1984. A travers son journal de détention, il propose une lecture spirituelle de sa captivité. ©Electre 2021

23,40 € 22,23 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Antoine Joseph Assaf, écrivain philosophe de nationalité franco-libanaise, a été détenu comme otage au Liban de septembre 1983 à octobre 1984. A travers son journal de détention, il propose une lecture spirituelle de sa captivité. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

Liban, ou Terre blanche, est le vrai nom du pays des cèdres dont les sommets sont toujours couronnés de neiges éternelles. C'est aussi le titre d'un journal tenu par un otage pendant plus d'un an (du 11 septembre 1983 au 21 octobre 1984), dans une période où le Liban passait par la phase la plus terrible de son histoire : occupation, invasion, massacres, abandon et oubli des plus démunis et des plus innocents. Ce journal est le récit et le témoignage d'une déchirure qui a marqué notre siècle.

Terre blanche est une réflexion vivante et directe sur le dialogue, souvent sanglant, entre les trois religions monothéistes sur la terre la plus sainte pour les enfants et les frères ennemis d'Abraham, et la plus compliquée pour ceux qui, dans le monde, y recherchent une paix difficile et souvent ajournée. Cet ouvrage est aussi une méditation philosophique sur l'essence du temps telle qu'elle se révèle à nous dans l'espace fermé de la détention. Elle naît avec passion de cette expérience nocturne et de cette absence nécessaire.

Toutes les analogies douloureuses de l'Enfer surgissent en prison et l'otage - reparti dans son pays d'origine pour écrire un livre sur la guerre qui le ravage - vit, dans l'attente d'être libéré, la révélation, autrement plus profonde, du Christ dans les ténèbres : lui seul rendra possible l'acte du pardon qui libère et le rachat authentique des souffrances sur la Croix.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
450p

Format :
24x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-86679-298-X

EAN13 :
9782866792985