Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros hors collectivités*

univers suivant univers précédent
Tout paradis n'est pas perdu : chronique de 2015 à la lumière de 1905

Tout paradis n'est pas perdu : chronique de 2015 à la lumière de 1905

Grasset ,
collection Collection bleue , (janvier 2016)

Résumé

Recueil de chroniques de l'écrivain, parues dans "L'Humanité" d'avril 2014 à juin 2015, inspirées par les événements marquants de l'actualité, la place accordée aux religions en France, l'histoire de la mise en application de la loi de séparation des Eglises et de l'Etat de 1905, la représentation des figures sacrées, l'instrumentalisation de la laïcité par l'extrême droite, etc. ©Electre 2019

17,00 € 16,15 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Numérique

Du même auteur

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Recueil de chroniques de l'écrivain, parues dans "L'Humanité" d'avril 2014 à juin 2015, inspirées par les événements marquants de l'actualité, la place accordée aux religions en France, l'histoire de la mise en application de la loi de séparation des Eglises et de l'Etat de 1905, la représentation des figures sacrées, l'instrumentalisation de la laïcité par l'extrême droite, etc. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Tout paradis n'est pas perdu

« Quand le ton a monté sur la question du voile et du menu de substitution, il m'a suffi de me retourner pour revoir dans mon enfance ce geste des femmes se couvrant la tête d'un fichu avant de sortir. Nous étions en Loire-Inférieure et la loi de 1905 était suffisamment accommodante pour accorder un jour férié aux fêtes religieuses et servir du poisson le vendredi dans les cantines, et pas seulement celles des écoles libres. Loi de séparation des Églises et de l'État, mais en réalité de l'Église catholique et de l'État, les autres faisant de la figuration, et l'islam n'existant pas puisque les musulmans d'Algérie n'avaient pas le statut de citoyens. De même, il a fallu la tragédie de Charlie pour nous rappeler qu'on avait longtemps débattu avant d'autoriser la représentation des figures sacrées. Ce qui n'allait pas de soi tant le monothéisme se méfiait de l'idolâtrie en souvenir du Veau d'or. Les conciliaires réunis à Nicée tranchèrent en faveur de la représentation. C'était en 843. Notre monde envahi d'images vient de là. Ce qui n'en fait pas un modèle universel. »

J.R.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
187p

Format :
21x13cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-246-86091-1

EAN13 :
9782246860914