Vos envois en Colissimo à 0,01 euro à partir de 49 euros en France métropolitaine jusqu'à fin 2018 !

univers suivant univers précédent
Le train dans le brouillard n'attendra pas minuit

Le train dans le brouillard n'attendra pas minuit

Ad Solem ,
collection Poésie , (septembre 2017)

Résumé

Recueil de poèmes sur l'espérance dans un monde fragmenté. ©Electre 2018

19,50 € 18,53 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Disponibilité dans nos librairies

À commander, expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Recueil de poèmes sur l'espérance dans un monde fragmenté. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Le Train dans le brouillard n'attendra pas minuit

Entrer

Dans le mouvement des lignes ;

Dans le fracas, la tourbe

Des mots

La poésie est souvent fille de l'admiration. Dans ce recueil, la poésie se découvre comme contestation. Avec la distance que permet la langue poétique, Marie-Hélène Lafage prend à témoin «les colporteurs du temps» qui empêchent la parole vraie de résonner dans « les avenues bruyantes de l'ère médiatique, chargés de leur orgueil, de leurs remèdes, miracles seuls capables de mettre fin aux maux du siècle ». La poésie se fait action - désir de transformation issu de la patience endurée devant l'abus des mots, alors que « l'on n'entendait plus partout qu'un vaste rire public entrecoupé de grandes lamentations ; la France était en représentation continuelle ». Ce recueil s'offre comme un espace poétique de liberté. Il déclame l'espérance à l'oeuvre dans la cité, dont chaque poème imprime le motif sur la page, en même temps qu'il invite à partir sur la trace de son origine.

Je suis parti

J'avais

Le pays pour moi seul

L'aube était si blanche,

Le matin

Écrivait un psaume.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
141p

Format :
22x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-37298-069-6

EAN13 :
9782372980692