Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
Oui, la nature humaine est bonne ! : comment la violence éducative ordinaire la pervertit depuis des millénaires

Oui, la nature humaine est bonne ! : comment la violence éducative ordinaire la pervertit depuis des millénaires

R. Laffont , (janvier 2009)

Résumé

Pour l'auteur, il n'y a pas de "petite fessée" sans risque d'escalade. S'opposant à la punition corporelle qui peut affecter l'équilibre de l'enfant, il invite à favoriser le développement de l'enfant en établissant avec lui une relation de confiance qui n'exclut pas la notion d'interdit. Face à la violence ordinaire à l'égard des enfants, il propose un texte officiel protecteur et européen. ©Electre 2020

21,00 € 19,95 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Psychologie de l'enfant : généralités»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Pour l'auteur, il n'y a pas de "petite fessée" sans risque d'escalade. S'opposant à la punition corporelle qui peut affecter l'équilibre de l'enfant, il invite à favoriser le développement de l'enfant en établissant avec lui une relation de confiance qui n'exclut pas la notion d'interdit. Face à la violence ordinaire à l'égard des enfants, il propose un texte officiel protecteur et européen. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Fessées, gifles, calottes, tapes ou bastonnades... Dans beaucoup de
pays, les enquêtes les plus sérieuses montrent que plus de 80 % des
enfants subissent encore des méthodes éducatives violentes.

Or, si étonnant que cela puisse paraître, aucun grand philosophe n'a
tenu compte dans sa réflexion sur la nature humaine des conséquences
de ce dressage violent infligé depuis des millénaires à la majorité des êtres
humains au moment où leur cerveau est en formation.

Pire : dans les religions, dans les conceptions philosophiques,
et aujourd'hui encore dans la psychanalyse, tout se passe comme si l'origine
de la violence et de la cruauté humaines était dans la nature même des
enfants. Pourtant, les recherches les plus récentes ont révélé chez lui des
compétences - attachement, empathie, imitation - qui en font un être
remarquablement doué pour la vie sociale.

La source de la violence et de la cruauté humaines réside-t-elle
dans la nature des enfants, c'est-à-dire dans notre nature, ou dans la
méthode qu'on a utilisée de tous temps pour les élever ?

C'est à cette question que répond Olivier Maurel, en s'appuyant sur les
recherches d'Alice Miller et les plus récentes découvertes de la neurologie.
Après la lecture de ce plaidoyer inédit, il sera difficile de continuer à appeler
«éducation» le fait de frapper un enfant.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
350p

Format :
25x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-221-10919-8

EAN13 :
9782221109199