Vos frais de port à un centime à partir de 49€

univers suivant univers précédent
Vél' d'Hiv, 16 juillet 1942 : où était la France ?

Vél' d'Hiv, 16 juillet 1942 : où était la France ?

Pierre-Guillaume de Roux , (janvier 2018)

Résumé

La rafle du Vél' d'Hiv a entraîné la déportation de plus de 13.000 Juifs, dont 4.000 enfants. Si la participation du gouvernement de Vichy et de la police française est clairement établie, l'historien conteste la responsabilité de la France, étant donné le caractère illégitime du régime. ©Electre 2021

19,00 € 18,05 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

La rafle du Vél' d'Hiv a entraîné la déportation de plus de 13.000 Juifs, dont 4.000 enfants. Si la participation du gouvernement de Vichy et de la police française est clairement établie, l'historien conteste la responsabilité de la France, étant donné le caractère illégitime du régime. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

Loin de toute polémique, l'auteur démonte
le mécanisme de la doxa imposée par Jacques
Chirac dans son discours du 16 juillet 1995.
C'est le régime dit « État français de Vichy »
soumis aux ordres de l'occupant nazi, qui
a, seul, organisé la rafle du Vél'd'Hiv'. Ni
la « République une et indivisible » chère
à Fernand Braudel, abolie en juillet 1940
et ressuscitée par de Gaulle en 1944, ni la
« France éternelle » exaltée par Bernanos
ne sont responsables de cette tragédie.

Et pourtant les trois successeurs du Président
Chirac à l'Elysée se crurent obligés de réaffirmer
à leur tour cette hérésie, dépourvue de tout
fondement historique sérieux, qui repose sur
une confusion délibérée autour du concept
d'« État français » et revient à légitimer Vichy.
De Charles de Gaulle à François Mitterrand,
de Philippe Séguin à Jean-Luc Mélenchon,
de Jacques Maritain à Jean-Noël Jeanneney,
politiques et historiens n'ont cessé de partager
une conviction fondamentale : qu'entre 1940 et
1944, la France n'était ni à Vichy ni à Paris, mais
à Londres, à Bir Hakeim, sur mer, dam les airs, à
travers tous les mouvements de résistance, au
coeur des maquis, chez les « Justes », partout où
l'on se battait pour libérer le territoire national.

Un ouvrage percutant et nécessaire.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
197p

Format :
21x11cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-36371-229-3

EAN13 :
9782363712295