Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
Vichy et la Shoah : enquête sur le paradoxe français

Vichy et la Shoah : enquête sur le paradoxe français

Richard Prasquier

Elkana , (octobre 2014)

Résumé

Le paradoxe français tient à ce que tout en ayant été l’un des pays les plus collaborateurs de l’Europe, la France de Vichy enregistre un bilan relativement bas concernant le nombre des victimes. L’auteur montre que c’est précisément à sa complicité avec le régime nazi que Vichy doit d’avoir pu protéger les juifs français au détriment d’une partie des juifs étrangers. ©Electre 2020

20,00 € 19,00 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 12 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «En cours de classement Histoire»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Le paradoxe français tient à ce que tout en ayant été l’un des pays les plus collaborateurs de l’Europe, la France de Vichy enregistre un bilan relativement bas concernant le nombre des victimes. L’auteur montre que c’est précisément à sa complicité avec le régime nazi que Vichy doit d’avoir pu protéger les juifs français au détriment d’une partie des juifs étrangers. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

«Le paradoxe français», c'est le fait que
la France de Vichy fut l'un des pays les
plus collaborateurs d'Europe, et que
pourtant le bilan de la Shoah y est l'un
des plus bas en ce qui concerne le
nombre des victimes. Reprenant les
analyses de Léon Poliakov et de Raul
Hilberg, je montre que si Vichy fut antisémite,
et qu'il fut complice du crime, c'est
justement cette complicité qui lui permit
de mener une politique consistant à
protéger les Juifs français au détriment
d'une partie des Juifs étrangers. Les
différents éléments apportés dans le
livre, statistiques inédites, nouvelles
analyses, archives nouvelles et comparaisons
européennes, montrent que cette
politique a été déterminante dans la
protection partielle des Juifs en France
contre la volonté exterminatrice des
nazis. Certes, les conditions géographiques,
les actions de la résistance
juive et des Justes des Nations ont amplifié
les résultats de cette politique de
Vichy, mais sans elle, le bilan de la Shoah
en France aurait été bien plus catastrophique.

Cet ouvrage montre pourquoi, d'après
l'auteur, il faut voir le rôle de Vichy à
travers la complexité de cette période
noire. Il ouvre un débat portant à la fois
sur les questions liées aux événements
historiques comme sur les difficultés de
la construction de la mémoire de la
Shoah en France

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
402p

Format :
23x15cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
965-7417-23-6

EAN13 :
9789657417232