Vos frais de port à 0,01 € pour tout achat supérieur à 49€*

univers suivant univers précédent
La vie cachée

La vie cachée

Jean-Pierre Lemaire

Ad Solem , (août 2007)

Résumé

A la manière des paraboles, les poèmes de ce recueil sont nourris de ce que P. Guillon rencontre quotidiennement dans la rue, les musées, les hôpitaux, etc. ©Electre 2020

8,00 € 7,60 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

En stock, expédié sous 48 h

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Poésie»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

A la manière des paraboles, les poèmes de ce recueil sont nourris de ce que P. Guillon rencontre quotidiennement dans la rue, les musées, les hôpitaux, etc. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Les poèmes de Paul Guillon nous font redécouvrir l'Incarnation ; non pas seulement en l'habillant de costumes modernes, comme cela s'est beaucoup fait depuis Péguy, mais en nous la montrant comme une aventure, un risque à courir pour le disciple et pour le maître avant lui. Dans le merveilleux poème « Les voisins en sourient parfois... », nous voyons Jésus en grand garçon célibataire vivant encore avec sa mère, passant ses journées à l'atelier, et « la lampe à huile brûlant tard dans la chambre nocturne ». Cette familiarité-là s'acquiert en le suivant sans oeillères, le regard jeté de temps en temps, comme le sien, « sur les blés qui lèvent, les oiseaux qui ne sèment », et aussi sur « cette forme recroquevillée dans une couverture / qui meurt à petit feu sur un gril de hasard ». Jésus nourrissait ses paraboles de ce qu'il croisait dans les champs, les villages. A son exemple, Paul Guillon nourrit ses poèmes de ce qu'il rencontre dans la rue, les musées, les hôpitaux, ou sa chambre, avec l'audace de tout voir et de tout dire. Son vers « au rythme bancal » est capable de tout accueillir sans perdre un équilibre et même une paix qui lui viennent d'une intimité partagée avec celui qui forme patiemment son coeur. C'est ainsi que la vie cachée s'éclaire pas à pas ; c'est ainsi qu'un disciple devient au jour le jour un authentique poète.

Jean-Pierre Lemaire

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
72p

Format :
22x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-9700559-6-1

EAN13 :
9782970055969