Vos frais de port à un centime à partir de 49€

univers suivant univers précédent
La vie derrière soi : fins de la littérature

La vie derrière soi : fins de la littérature

Ed. des Equateurs , (septembre 2021)

L'avis de La Procure

Cet été, il nous a bercé avec Georges Sand d'une façon érudite mais jamais ennuyeuse.
Antoine Compagnon publie un très bel essai dont le sous-titre "Fins de la littérature"  peut paraître pessimiste.
Antoine Compagnon n'est pas un décliniste, mais il a envie de dire que la littérature d'avant était différente de celle d'aujourd'hui. Il le dit avec beaucoup d'élégance.

23,00 € 21,85 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

En stock, expédié sous 48 h

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Critique littéraire»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Pour son dernier cours au Collège de France, A. Compagnon réfléchit aux crépuscules en littérature, qu'il s'agisse de la fin de l'auteur, de son oeuvre ou d'un personnage, ainsi qu'au sens même de l'acte d'écriture. Ces réflexions sont également l'occasion de penser la place de la vieillesse dans la civilisation contemporaine. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

Comment finir une vie d'écrivain ? Cette question s'imposa pour ma dernière année d'enseignement au Collège de France en 2020. Parce que la retraite m'attendait au tournant. Parce que je venais de perdre une amie très proche, compagne de longues années. L'hiver était au chagrin.

La littérature a un lien essentiel avec la mort, le deuil et la mélancolie. De Montaigne à Roland Barthes, c'est son fil rouge. Pourtant, les oeuvres tardives des écrivains ont suscité moins de curiosité que le style de vieillesse des peintres et musiciens, plus affectés par les défaillances de leur corps, la main, l'oeil ou l'oreille. « Il faudrait cesser de travailler dans un certain âge ; car tous les hommes vont déclinant », décrète le Bernin devant les derniers tableaux de Poussin.

Ces nouvelles leçons poursuivent une méditation sur la fin, à la fois terme et issue, sur l'âge, condition du sénile, mais aussi du sublime, sur les ultima verba, le chant du cygne, la seconde chance, le poète éternel... Ad libitum.

Que faire du troisième ou du quatrième âge de sa vie ? « Qui connaît le pouvoir du cercle ne craint pas la mort », écrit Maurice Blanchot, citant Hugo von Hofmannsthal, qui citait lui-même Djalâl ad-Dîn Rûmî. La ronde littéraire ne s'arrête jamais.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
381p

Format :
21x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-38284-184-2

EAN13 :
9782382841846