Les frais de livraison sont à 0,01€ à partir de 49 € d'achat

univers suivant univers précédent
La ville

La ville

Aurélien Berlan, Aurélien Berlan, Yves Sintomer

La Découverte ,
collection Politique et sociétés , (octobre 2014)

Résumé

Publié pour la première fois en 1921 et en 1982 pour la traduction française, un texte majeur sur l'histoire des institutions et du phénomène urbain. Au même titre que le capitalisme et l'Etat moderne, "la ville-commune" constitue la 3e grande contribution fondamentale de l'Occident à l'histoire mondiale. ©Electre 2019

17,00 € 16,15 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Weber Max»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Publié pour la première fois en 1921 et en 1982 pour la traduction française, un texte majeur sur l'histoire des institutions et du phénomène urbain. Au même titre que le capitalisme et l'Etat moderne, "la ville-commune" constitue la 3e grande contribution fondamentale de l'Occident à l'histoire mondiale. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Comment définir la notion de ville, ou plutôt, comment
rendre justice de la diversité du phénomène urbain sans
renoncer pour autant à l'ambition conceptuelle ? Pour quelles
raisons, en Occident seulement, les citadins se sont-ils parfois
constitués en «citoyens» de leur ville, prenant l'administration
de leurs affaires en main propre ? Et par quels curieux
détours historiques cette figure typiquement occidentale du
«citoyen» a-t-elle paradoxalement engendré celle du «bourgeois»
moderne, de l'Homo oeconomicus consacrant sa vie
au gain pacifique plus qu'aux affaires publiques ?

C'est à ces questions toujours actuelles que Max Weber
tente de répondre dans cette vaste fresque sociohistorique
publiée ici dans une nouvelle et rigoureuse traduction. Dix
ans après L'Éthique protestante, il y examine comment
s'est constituée la couche sociale de travailleurs libres sans
laquelle le développement d'une éthique du travail, condition
sine qua non du capitalisme moderne, eût été impossible. Il y
analyse aussi les luttes sociales qui ont peu à peu fait passer
le pouvoir politique, traditionnellement aux mains des élites
militaires, dans celles de nouvelles élites économiques - des
luttes qui, dans les villes, opposaient plus des «ordres» que
des «classes» et présupposaient la fraternisation insurrectionnelle
des bourgeois en «communes» autonomes. Ce
faisant, il propose une généalogie du bourgeois moderne,
vecteur social et corrélat anthropologique des deux puissances
déterminantes de la modernité globale : le capitalisme
d'entreprise et l'État bureaucratique.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
269p

Format :
24x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-7071-7804-7

EAN13 :
9782707178046