Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
Violence et politique

Violence et politique

Gallimard ,
collection Essais, n° 203 , (janvier 1978)

Résumé

L'auteur analyse les différents discours sur la violence : fantasmes de l'insécurité, théorie de l'agressivité, discours du réalisme politique, incantations à la révolte, etc. ©Electre 2020

17,75 € 16,86 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 12 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

L'auteur analyse les différents discours sur la violence : fantasmes de l'insécurité, théorie de l'agressivité, discours du réalisme politique, incantations à la révolte, etc. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

La violence est de tous les temps, mais elle paraît aujourd'hui partout. Pourquoi nos sociétés éprouvent-elles le besoin de se rapporter à elles-mêmes par le biais de cette catégorie fourre-tout, de cette notion vague et précise à la fois, bien réelle et pourtant illusoire, masque et révélateur d'une vérité plus profonde? Et comment lutter contre la violence s'il est vrai qu'elle est intrinsèquement liée à la division du travail et au développement technologique des sociétés modernes? Questions urgentes, et à poser à neuf.

C'est dans l'aveuglement au rapport des faits de la violence et de leurs conditions d'apparition comme violence qu'opèrent les différents «discours» sur la violence que l'auteur analyse successivement: fantasmes de l'insécurité, théories de l'agressivité, discours du réalisme politique et de la porno-politique, incantations à la révolte et à la non-violence.

Yves Michaud conduit une réflexion en profondeur sur la nature du social moderne: la «déréliction politique» dont parlait déjà Hannah Arendt, l'apparition d'un social divisé qui survit à sa propre division, la faille au coeur du consensus perdu, l'illusion évanouie du contrat social dont la reconstitution autoritaire suppose et implique la pire des violences: le totalitarisme.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
231p

Format :
21x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-07-029891-4

EAN13 :
9782070298914