COVID-19 : SUSPENSION DES EXPEDITIONS JUSQU'AU 15 AVRIL MINIMUM

univers suivant univers précédent
Vision(s) du monde : histoire critique des représentations de l'humanité

Vision(s) du monde : histoire critique des représentations de l'humanité

Armand Colin ,
collection Le temps des idées , (octobre 2018)

Résumé

Les grands ensembles permettant de désigner le monde, tels que l’Afrique, l’Occident, le Pacifique, l’Orient ou l’Europe constituent une forme de vision géographique propre aux Européens. Ces représentations, désormais dépassées, sont étudiées par le géohistorien qui retrace leur genèse, les analyse et les confronte, afin de proposer une nouvelle grille de lecture de l’espace de l’humanité. ©Electre 2020

Du même auteur

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Les grands ensembles permettant de désigner le monde, tels que l’Afrique, l’Occident, le Pacifique, l’Orient ou l’Europe constituent une forme de vision géographique propre aux Européens. Ces représentations, désormais dépassées, sont étudiées par le géohistorien qui retrace leur genèse, les analyse et les confronte, afin de proposer une nouvelle grille de lecture de l’espace de l’humanité. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Vision(s) du monde

Histoire critique des représentations de l'Humanité

Afrique, Occident, Pacifique, Asie, Nord/Sud, Orient, Europe... autant de grands ensembles qui permettent de parler du Monde en le découpant. Pourtant aucun n'est naturel, aucun n'est neutre. S'ils peuvent isoler, stigmatiser, servir à fonder une identité, ce sont avant tout des représentations, historiquement datées, et aujourd'hui en plein mouvement. L'Orient est un rêve colonial évanoui, et l'Occident ne semble pas avoir plus de sens. Les continents sont une fiction qui n'a rien de réel, les aires de civilisations sont plus que suspectes...

Certaines parties du Monde s'effacent de notre vocabulaire, comme l'Océanie. D'autres prennent une signification nouvelle, comme l'Asie. D'autres encore se veulent identitaires, tout en échouant à se définir, comme l'Europe. Personne ne justifie plus le couple Nord/Sud, mais il hante encore le discours économique.

Toutes ces visions géographiques, qui sont autant de grands récits du Monde, sont issues du regard que les Européens ont porté sur les autres pour mieux se définir eux-mêmes. Christian Grataloup reconstruit leur genèse, les superpose, les articule, analyse et critique leurs dynamiques pour proposer une nouvelle lecture de l'espace de l'Humanité.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
236p

Format :
23x15cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-200-60243-X

EAN13 :
9782200602437