Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
Zoran Music à Dachau : la barbarie ordinaire

Zoran Music à Dachau : la barbarie ordinaire

Arléa ,
collection Arléa-poche , (décembre 2018) Poche

Résumé

En septembre 1944, le peintre slovène Zoran Music (1909-2005) est déporté à Dachau. Il y réalise, au péril de sa vie, une centaine de dessins décrivant ce qu'il voit : scènes de pendaison, fours crématoires, cadavres empilés. Jean Clair s'interroge sur la puissance de l'art face à la mort. ©Electre 2020

9,00 € 8,55 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

En stock, expédié sous 48 h

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

En septembre 1944, le peintre slovène Zoran Music (1909-2005) est déporté à Dachau. Il y réalise, au péril de sa vie, une centaine de dessins décrivant ce qu'il voit : scènes de pendaison, fours crématoires, cadavres empilés. Jean Clair s'interroge sur la puissance de l'art face à la mort. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

En 1935, au Prado, Zoran Music copie le Greco, Goya et une oeuvre singulière de Pieter Bruegel, Le Triomphe de la Mort.

À Dachau, en 1944, il devient le témoin oculaire de ce qu'il avait vu en peinture. Il voit la chambre à gaz, les fours rougeoyant dans la nuit, les charrettes et leur chargement de cadavres, « durcis comme des stères de bois », écrit-il, les pendus aux potences, et les morts, les morts partout.

Son oeuvre si profonde, sa grandeur, se développera, à partir de cet intersigne vu dans sa jeunesse, comme un triomphe de l'art et de ses pouvoirs sur les puissances du mal.

Jean Clair

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
199p

Format :
18x11cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-36308-173-0

EAN13 :
9782363081735