Umberto Eco

Umberto Eco

Umberto Eco philosophe, linguiste polyglotte et sémiologue, a commencé une carrière de romancier à 40 ans avec le succès planétaire du Nom de la rose. Depuis, chaque nouveau livre est attendu comme un événement.

Umberto Eco est un homme de l'Italie du Nord : né dans le Piémont en 1932, il a fait ses études puis enseigné à l'université de Turin et vit maintenant à Milan. Sa thèse de philosophie, en 1954, était consacrée à Saint Thomas d'Aquin. Après divers travaux, de la scholastique médiévale aux arts, il devient pionnier de la recherche en sémiotique, en pointe des études dans ce domaine, et l'enseigne à l'université de Bologne, parallèlement à sa chaire des théories du langage à Turin. Il se lance en littérature en 1980, avec un gros roman touffu, situé dans un monastère médiéval où surviennent des morts mystérieuses, Le nom de la rose. Le livre, aussitôt traduit en 26 langues et publié en supplément, deux millions d'exemplaires vendus ce jour-là, dans la Repubblica, connaît un succès mondial, sans attendre le film éponyme de Jean-Jacques Annaud en 1986. En dehors de ses écrits théoriques et des recueils d'articles ou de textes isolés, Umberto Eco continue son oeuvre romanesque avec 6 romans à ce jour, tous marqués par la même érudition, scientifique, historique ou même musicale, tel L'île du jour d'avant, placé sous le signe du compositeur hollandais Jacob van Eyck dont Umberto Eco, musicien amateur passionné, joue les oeuvres à la flûte à bec. Umberto Eco est mort à Milan en 2016.

Umberto Eco : OEUVRES

Autres contributions

En savoir plus