Olivier Le Gendre

Olivier Le Gendre

Olivier Le Gendre est un chrétien engagé, responsable international d'un mouvement de laïcs catholiques. Persuadé que l'Eglise doit évoluer, il a recueilli les mémoires anonymes d'un cardinal issu du Tiers Monde et proche de Jean Paul II. Les deux livres d'entretiens qu'il en a tirés sont devenus des best-sellers.

Olivier Le Gendre exerce de nombreuses responsabilités. Ce journaliste, père de 5 enfants, catholique engagé à l'esprit oecuménique a fondé une entreprise de conseil tournée vers la presse et le livre et l'a dirigée une vingtaine d'années. Il n'y travaille plus qu'à mi-temps pour se consacrer à ses autres engagements et à l'écriture. Il a la charge des Amis de l'Assomption, un mouvement international de laïcs catholiques et d'Assomption solidarité qui soutient des programmes humanitaires et missionnaires dans le monde. Il a écrit plusieurs livres de spiritualité, Le Charpentier, Le masque de Dieu, Les évangiles des parents. Excellent connaisseur des rouages ecclésiastiques, il milite pour une évolution de l'Eglise : le salut de l'Eglise ne se trouve pas dans la hiérarchie, dit-il, ni dans le maintien de règles désuètes mais dans la fidélité à l'évangile. C'est ce qu'il a dit dans sa Lettre ouverte aux successeurs de Jean-Paul II. En 2007, un cardinal souhaitant garder l'anonymat lui a demandé d'écrire ses mémoires sous forme d'entretiens.Confession d'un cardinal est vite devenu un best seller. Il a été suivi trois ans plus tard par L'espérance du cardinal, un cardinal qui appelait de ses voeux une église pauvre parmi les pauvres et que l'élection du pape François a dû combler. Certains ont mis en doute l'existence ce cardinal et y ont vu une entreprise proche de Pietro di Paolo mais Olivier Le Gendre affirme avoir rencontré ce cardinal à Rome au consistoire de 2006. Quoi qu'il en soit, ces livres ont rencontré un grand écho. Dans son dernier livre, C'est une étrange aventure que de survivre, Olivier Le Gendre aborde la question des catastrophes naturelles et des maladies graves et celle des miracles qui apportent parfois survie ou guérison.

La Procure aime particulièrement :

Confession d'un cardinal

Lattès ,

L'avis de La Procure

Une véritable confession couchée sur plus de 400 pages. Un texte fort, franc et sans langue de bois. Anonyme tout au long du livre, ce haut responsable de la Curie romaine et proche de Jean-Paul II, aborde les sujets les plus brûlants avec cette franchise qui ne manque pas d'étonner. Le fonctionnement de l'Église qui, pour beaucoup, reste énigmatique, est passé au crible des événements récents. Sous couvert d'anonymat, quelques secrets peuvent être déflorés... On ne lâche pas le livre facilement!

Olivier Le Gendre : OEUVRES

Autres contributions