Nathalie Nabert

Nathalie Nabert

Nathalie Nabert a été la première femme à occuper le fauteuil de doyen de la faculté des lettres de l'institut catholique de Paris et la première élue à l'Académie catholique de France créée en 2008. Spécialiste de littérature médiévale, elle travaille en particulier sur la spiritualité de l'ordre des Chartreux.

Nathalie Nabert a grandi en Algérie où son père combattait comme officier pendant la guerre d'indépendance. Elle est agrégée de lettres et docteur de l'université après une thèse sur la littérature médiévale, sa spécialité. Elevée dans la foi catholique mais de convictions assez tièdes, la trentaine venue, elle se convertit au cours d'une messe, découvre les chartreux et réoriente son travail universitaire sur la spiritualité cartusienne : Les larmes, la nourriture, le silence. Essai de spiritualité cartusienne, Les moniales chartreuses, Prières cachées des chartreux et fonde en 1998 le Centre de recherche et d'études de spiritualité cartusienne, le CRESC. Elle enseigne la littérature et la civilisation médiévales à la faculté des lettres de l'Institut catholique de Paris et en devient la première femme doyenne. Encouragée par René Char, elle publie plusieurs recueils de poésie, l'un illustré par sa fille Fleur Nabert, Sanctuaire, L'hiver ne sera plus dans mon amour. Première femme élue à l'Académie catholique de France créée en 2008, elle a obtenu le prix des écrivains catholiques pour Liturgie intérieure.

La Procure aime particulièrement :

Les moniales chartreuses

Ad Solem ,

L'avis de La Procure

Ce livre magnifique nous replonge dans la beauté du film le Grand silence. L'auteur, spécialiste reconnue de la spiritualité cartusienne, retrace l'histoire de la branche féminine des chartreux et la mise en place progressive de ses statuts propres. Un ouvrage somptueux servi par de belles photos noir et blanc immortalisant les gestes intemporels de ces moniales chartreuses depuis presque un millénaire.

30.00€

À commander

Ma sélection Liste cadeaux

Nathalie Nabert : OEUVRES

Autres contributions