Guillemette de Sairigné

Guillemette de Sairigné

Guillemette de Sairigné est une journaliste française révélée au grand public par le livre bouleversant qu'elle a consacré à son père, officier tué au champ d'honneur quand elle n'était qu'un bébé de quelques mois. Elle a depuis écrit plusieurs biographies qui ont reçu très bon accueil du public comme de la critique.

Guillemette de Sairigné est née à Paris en 1947, quelques mois à peine avant que son père, le lieutenant-colonel Gabriel de Sairigné, compagnon de la Libération, ne tombe dans une embuscade en mars 1948 pendant la guerre d'Indochine. Elle attendra toutefois d'avoir 50 ans et une carrière de journaliste bien remplie, de l'Express à Elle, du Point à Madame Figaro, pour se lancer dans la biographie de ce père qu'elle n'a pas connu. Elle se livre alors à une véritable enquête journalistique, se plonge dans lettres et carnets et va en Vendée où est né son père, à Coëtquidan où il a suivi sa formation d'officier, et partout où il a combattu, Londres, Narvik, Bir Hakeim, les Vosges et pour finir l'Indochine. Mon illustre inconnu est un immense succès de librairie, conforté par un passage à Apostrophes. Elle a écrit plusieurs autres livres dont en 2011 la Circassienne, histoire d'une autre héroïne de la guerre, Gali Hagondocoff, comtesse de Luart, infirmière pendant la guerre d'Espagne et la 2ème guerre mondiale.

La Procure aime particulièrement :

La circassienne

R. Laffont ,

L'avis de La Procure

La vie de Gali Hagondokoff est un vrai roman. Née dans l'aristocratie russe, elle fuit son pays en 1917, traverse le continent asiatique et s'etablit en Chine. Son exil se continue en France ou sa beaute lui vaut de devenir mannequin chez Chanel, avant d'epouser un comte. Femme libre, pas sionnée et seductrice mais aussi femme engagée, elle s'imposera comme heroine durant la Seconde Guerre mondiale. Une femme au destin hors norme, l'une des plus decorée de France.

Guillemette de Sairigné : OEUVRES