Jean Sellier

Jean Sellier

Jean Sellier, haut fonctionnaire et géographe, s'est lancé, parfois en collaboration avec son père, historien, dans une remarquable collection d'atlas. Il étudie tous les continents, toujours sous l'angle humain, et permet d'embrasser un millénaire d'histoire en quelques cartes.

Jean Sellier est le fils d'André Sellier, ancien déporté du camp de Dora, qui en a retracé l'histoire dans un livre saisissant, diplomate et historien. Lui même, après des études à Sciences-Po, a fait un doctorat de géographie à la Sorbonne. Il a ensuite travaillé à l'Institut international d'administration publique puis s'est installé en Picardie, à la Chambre régionale de commerce et d'industrie, avant de devenir chef de cabinet puis directeur de la communication au Conseil régional. Il a conçu pour les éditions La Découverte une collection d'atlas des peuples dont le titre précise le propos, il les veut axés sur les hommes. Il a réalisé certains en collaboration avec son père, Atlas des peuples d'Europe centrale, Atlas des peuples d'Orient et exploré tous les continents. Le principe est de faire défiler un millénaire d'histoire en une soixantaine ou une centaine de cartes dûment annotées et commentées et ainsi de faire comprendre la naissance des états- nations, ce qui s'avère parfois complexe lorsque ces états sont issus du démantèlement d'un empire. Le dernier paru, à l'automne 2013 : Atlas des peuples d'Amérique. Jean Sellier a également produit quelques titres davantage tournés vers l'histoire, tel l'Atlas historique des provinces et régions de France.